Infos

A Perpignan, les élèves infirmiers sont désormais privés de stage dans le secteur privé !

Par Martin Cotta, France Bleu Roussillon samedi 1 mars 2014 à 18:35

Les élèves infirmiers au pied du Castillet
Les élèves infirmiers au pied du Castillet © Radio France - Martin Cotta

A partir de ce samedi, les élèves infirmiers de l'Institut méditerranéen de Formations en Soin Infirmiers (IMFSI) ne sont plus accueillis dans des établissements privés. Même s'ils ont tous été replacés dans le secteur public, ces étudiants considèrent qu'ils sont victimes d'un conflit entre le privé et le gouvernement.

Non les élèves infirmiers de Perpignan ne sont pas les plus mal placés par rapport aux élèves d'autres régions de France. Ici, les 400 étudiants ont tous retrouvé un stage après avoir su que le secteur privé ne les accueillerait plus . "D'autres étudiants n'ont pas eu cette chance dans certaines régions et seront handicapés pour passer leur diplôme" confie Elise en deuxième année d'études.

Manif infirmiers son 1

En cause : une guéguerre entre le gouvernement et la Fédération de l'Hospitalisation Privée (FHP). Le Ministère de la Santé a en effet annoncé qu'il baisserait les tarifs de 0.24% du forfait séjour dans les établissements privés à partir du 1er mars alors qu'ils sont déjà en dessous de ceux du public. Les cliniques paient en plus un impôt comme n'importe quelle société commerciale, contrairement à l'hôpital de Perpignan exonéré de cette charge. Pour les établissements du privé, c'est la double peine et ne plus accepter de stagiaires est la seule solution pour se faire entendre. 

Manif infirmiers son 2

Mauvaise nouvelle pour ces élèves : les discussions cette semaine entre le gouvernement et la fédération de l'hospitalisation privée n'ont pas abouti. "Les tarifs des forfaits séjours baisseront de 0,24% " se désole Pascal Delubac, directeur de la clinique Saint-Pierre de Perpignan.

Manif infirmiers son 3

Pour protester contre la méthode et répéter qu'ils ne veulent pas être les otages d'un conflit qui ne les regarde finalement pas, une manifestation nationale est prévue mardi prochain.

Partager sur :