Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Perreux : lumière douce et musique coupée au supermarché pour les clients autistes

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Depuis début décembre, le supermarché U de Perreux, dans le Roannais, coupe la musique et réduit l'éclairage des rayons pendant deux heures chaque mardi, pour permettre aux personnes autistes de venir faire leurs courses. Il s'agit d'une initiative nationale du réseau U.

Les magasins U ont décidé de proposer deux heures de courses au calme chaque mardi.
Les magasins U ont décidé de proposer deux heures de courses au calme chaque mardi. © Radio France - Tifany Antkowiak

Perreux, France

Permettre aux personnes autistes de faire leurs courses sans risquer de faire une crise ou en tout cas de limiter le risque. C'est l'initiative lancée au printemps par un magasin du réseau Super U de l'Oise, en proposant deux heures par semaine de baisser les lumières dans les rayons et de couper la musique. 

Le groupe a décidé de généraliser ce principe dans tous ses magasins depuis début décembre. Au supermarché U de Perreux, les salariés se plient donc à l'exercice depuis quelques semaines, chaque mardi de 13h30 à 15h30.

Au rayon fruits et légumes, le bruissement des sacs en papier est particulièrement audible ce mardi après-midi. Car contrairement aux habitudes, aucune musique ni annonce commerciale n'est diffusée dans les allées. Florence, une cliente, ne s'en était pas aperçue : "c'est vrai que c'est calme, on est tranquille pour faire ses courses". Elle avoue qu'elle n'était pas au courant de l'initiative du supermarché roannais. 

Avoir une vie sociale comme tout un chacun

Un autre détail change ce mardi après-midi : il y a moins de lumière que d'habitude dans les rayons. Cela change le quotidien de Julie, une des 96 salariés du supermarché : "ça fait du bien... on est au travail mais en fait c'est reposant". C'est exactement l'effet recherché par les supermarchés U, explique Joaquim Oberlin, le directeur général du magasin de Perreux. "On se rend pas compte, mais un magasin c'est extrêmement bruyant : le passage des clients, les bips de caisses, les chariots, le chauffage, les annonces micro", détaille celui qui a repris la direction du magasin en avril 2019 avec son épouse. 

Ces "multiples bruits peuvent être perturbants pour une certaine clientèle atteinte de troubles, notamment du spectre autistique, qui ne s'y retrouvait pas forcément pour venir faire ses courses", poursuit le directeur. Il parle en connaissance de cause, puisqu'il a dans son entourage un enfant autiste, et il sait que pour éviter qu'il ne fasse une crise à cause de l'environnement bruyant des magasins, ses parents ne l'emmènent pas faire de courses. 

C'est pourtant une activité de base que les personnes autistes doivent pouvoir faire, pour qu'elles puissent "avoir une vie sociale comme tout un chacun", commente Anne Marchand. La vice-présidente de l'association Autisme apprendre autrement Loire-Forez se réjouit de l'initiative lancée par les magasins U. Elle espère que d'autres enseignes suivront le mouvement, des magasins de jouets par exemple. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu