Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Téléthon 2018

Téléthon 2018 : personnel pénitentiaire et détenus mobilisés à la prison des Baumettes à Marseille

jeudi 6 décembre 2018 à 19:27 Par Corrine Blotin, France Bleu Provence

C’est dans une ambiance sociale très tendue que débute le Téléthon ce vendredi, une édition 2018 placée sous le signe des espoirs de guérison. Mais au centre pénitentiaire des Baumettes, depuis mardi, personnel et détenus participent à une compétition d'aviron indoor (en salle).

compétition d'Aviron-indoor aux Baumettes au profit du Téléthon (en photo Régis Lardenois, surveillant pénitentiaire et rameur)
compétition d'Aviron-indoor aux Baumettes au profit du Téléthon (en photo Régis Lardenois, surveillant pénitentiaire et rameur) © Radio France - Corrine Blotin

Marseille, France

L'édition 2018 du Téléthon risque d'être quelque peu perturbée en raison de la nouvelle mobilisation des "gilets jaunes" samedi. Des  événements sont annulés "pour des raisons de sécurité", d'autres sont déplacés comme la démonstration scientifique de l'Inserm prévue sur le Vieux-Port qui aura finalement lieu au Théâtre de l'Oeuvre (1er arrondissement). Mais le Téléthon a commencé en début de semaine à la prison des Baumettes où le personnel pénitentiaire et les détenus rament ensemble, en salle. Une compétition d'aviron-indoor, dans le seul but de récolter des fonds pour l'AFM.

Un euro récolté par kilomètre parcouru au profit du Téléthon

Un bel exemple de solidarité. Cela fait six ans que Regis Lardenois, surveillant pénitentiaire, organise avec son équipe des événements au profit du Téléthon, entre  les détenus, hommes et femmes, et le personnel : "Le fait de se retrouver autour d'une manifestation sportive et de solidarité,  cela aide à la cohésion et à la compréhension, les détenus comme les personnels se sententtrès impliqués pour cette cause". Et le principe est simple, pour chaque kilomètre parcouru, un euro est reversé à l’AFM, par un sponsor. L'an dernier, 1.943 euros ont été collectés aux Baumettes. 

"La vie au quotidien, sans le Téléthon, serait encore plus difficile." - Florence, maman de Romain 10 ans

Le Téléthon met cette année l'accent sur les "premières victoires" qui commencent à être remportées contre les maladies rares grâce à la thérapie génique, et un espoir pour Florence Manfredini, maman de Romain, 10 ans, atteint de dystrophie musculaire congénitale, une maladie dégérative. "Romain est en fauteuil roulant électrique depuis l'âge de 18 mois. Bien sûr, le gros de l'argent va à la recherche et c'est important, mais l'AFM apporte aux familles une aide psychologique et matérielle. Le Téléthon va nous permettre d'avancer l'argent et de changer le fauteuil roulant de Romain". Coût du fauteuil : 30 000 euros. Et Florence de rappeler que "chaque petit sou donné fait grossir une rivière bénéfique à tous, du chercheur au malade et à leur famille."

Les dons au Téléthon, déductibles des impôts à 66%, peuvent être faits par téléphone en appelant le 3637 ou sur le site internet du Téléthon.