Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Perturbation à la SNCF ce dimanche : 1 TER sur 4 en Centre-Val-de-Loire

-
Par , France Bleu Touraine

Pour la troisième journée, les cheminots disent exercer leur "droit de retrait". Un mouvement qui crée de nombreuses perturbations dans les gares d'Indre-et-Loire.

Le trafic des TER est très perturbé ce dimanche 20 octobre en gare de Tours
Le trafic des TER est très perturbé ce dimanche 20 octobre en gare de Tours - Capture d'écran tableau affichage SNCF

Indre-et-Loire, France

C'est encore la grande pagaille à la SNCF pour savoir si vos trains circulent ce dimanche 20 octobre ou pas. Les agents de conduite maintiennent leur "droit de retrait" un accident de TER dans les Ardennes. Le conducteur, a été blessé, il était le seul agent SNCF à bord. 

En région Centre Val de Loire, ce dimanche, selon la SNCF 1 TER sur 4 circule. De nombreux trains Intercités sont supprimés et 9 TGV sur 10 sont en service. 1 TGV OuiGO sur 3 est en circulation. 

Le trafic évalué heure par heure en Indre-et-Loire

Samedi, 40% des TER seulement était en circulation. La SNCF explique que le trafic est géré heure par heure car aucun plan de substitution n'a pu être établi.

Elle invite les voyageurs à consulter l’Assistant SNCF pour connaître l’état du trafic.

Les échanges et remboursements sont possibles sans frais pour les billets TGV, OUIGO et Intercités.

Le premier ministre Edouard Philippe s'est rendu gare de l'Est à Paris ce samedi 19 octobre en compagnie de Guillaume Pépy et a dénoncé un "détournement du droit de retrait" dont l'impact est "inacceptable" sur le trafic de la SNCF. Il a demandé à la direction d'examiner toutes les suites, "y compris judiciaires"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu