Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pétards et feux d'artifice interdits provisoirement en Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Pendant toute la durée des Fêtes Nationales du 13 au 15 juillet, les préfets des Vosges et de Meurthe-et-Moselle prennent des arrêtés interdisant provisoirement l'utilisation, le port et le transport d'artifices.

L'interdiction provisoire d'utilisation, de port et de transport d'artifices est en place du 13 au 15 juillet
L'interdiction provisoire d'utilisation, de port et de transport d'artifices est en place du 13 au 15 juillet © Maxppp - Pascal Brocard

Lorraine, France

Soyez prévenus. En Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges, il est interdit d'utiliser des pétards et des feux d'artifice sur la voie publique, "ou en direction de celle-ci, ou dans des lieux où se tiennent de grands rassemblements de personnes" du 13 juillet 00h00 au 15 juillet à 8h. 

Des arrêtés préfectoraux ont été pris. Sur son site internet, la préfecture de Meurthe-et-Moselle précise que le "plan Vigipirate est toujours maintenu au niveau "sécurité renforcée-risque attentat". Il s'agit "de prévenir ici tout mouvement de panique que pourraient générer les bruits de pétards et d'artifice utilisés lors de rassemblements et le risque de blessures occasionnées par des pétards et fusées de forte puissance" .

Les spectacles prévus par les communes sont bien entendu autorisés, par le maire, par le préfet si la quantité d’artifices nécessite la délivrance d’un récépissé par l’autorité préfectorale, précise encore la préfecture à Nancy .