Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pétards : la "chirurgie de guerre" des services SOS Main en Alsace

vendredi 29 décembre 2017 à 16:53 Par Clément Lacaton, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Attention aux pétards pour le Nouvel An ! Chaque année ils font de gros dégâts, surtout chez les adolescents... Reportage au service SOS Main d'Illkirch, au sud de Strasbourg.

Le Pr Liverneaux, chef du service SOS Main à Illkirch.
Le Pr Liverneaux, chef du service SOS Main à Illkirch. © Radio France - Clément Lacaton

Illkirch-Graffenstaden, France

Ils vont résonner un peu partout en Alsace dans la nuit de dimanche à lundi, tradition oblige... Les pétards pourraient bien faire de gros dégâts cette année encore. Cette nuit-là, des dizaines de blessés devraient comme chaque année arriver en urgence au service SOS Main des hôpitaux universitaires de Strasbourg à Illkirch, au sud de Strasbourg.

Au service SOS Main d'Illkirch, vendredi 29 décembre 2017. - Radio France
Au service SOS Main d'Illkirch, vendredi 29 décembre 2017. © Radio France - Clément Lacaton

"Situation de guerre"

Sur place ce vendredi, c'est un peu le calme avant la tempête... Le chef du service SOS Main, le professeur Philippe Liverneaux, se tient prêt à les accueillir. Il sera à la tête d'une équipe de 10 personnes, médecins et infirmières, deux fois plus que d'habitude. "Psychologiquement on commence à se préparer à cette situation de crise, voire presque une situation de guerre. C'est une nuit pas comme les autres. A partir de minuit et demi, le temps que le SAMU et les pompiers nous apportent les premiers blessés, d'un seul coup on voit arriver des dizaines de personnes..."

Le Pr Liverneaux, chef du service SOS Main à Illkirch. - Radio France
Le Pr Liverneaux, chef du service SOS Main à Illkirch. © Radio France - Clément Lacaton

Chaque nuit de la Saint-Sylvestre, parmi ces blessés on trouve beaucoup d'adolescents, entre 13 et 15 ans. C'est à eux que ce spécialiste envoie un message de prudence : ne pas allumer les pétards dans la main.

Le pouce s'arrache souvent à sa base

Car à quelques secondes prêt, tout peut exploser entre les doigts. "Il y a d'abord des brûlures, et ensuite l'effet de blast, le souffle, l'explosion. Ca provoque un recul du pouce et de l'index. Le pouce est brutalement projeté vers l'arrière, il s'arrache souvent à sa base. Vous imaginez les dégâts que ça cause sur tous les tissus : la peau, les nerfs, les artères, les veines, les tendons, les ligaments. Et il faut réparer tout ça en microchirurgie et ça nous prend des heures !"

Certaines blessures peuvent être très graves, avec des brûlures et déchirures (crédit photo : SOS Main). - Aucun(e)
Certaines blessures peuvent être très graves, avec des brûlures et déchirures (crédit photo : SOS Main).

L'an dernier, sur les 10 blessés pris en charge ici, 3 ont dû être amputés des doigts.

Et il n'y a pas que les pétards. Prudence aussi à l'ouverture des huîtres, avec des coupures superficielles qui peuvent être graves. Ce spécialiste conseille de consulter rapidement, à cause des infections liées aux éclats de coquille qui restent souvent sous la peau...  

Il y a une soixantaine de services SOS Main en France, dont un à Illkirch donc, un autre à Strasbourg (clinique Rhéna), et deux autres à Haguenau et Mulhouse.

REPORTAGE CLEMENT LACATON/FRANCE BLEU ALSACE