Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Petit village de Lozère cherche médecin pour sauver la commune

mardi 24 avril 2018 à 17:21 Par Saïd Makhloufi, France Bleu Gard Lozère

Depuis six mois, le village de Châteauneuf-de-Randon (Lozère) n’a plus de médecin traitant. Le dernier est parti à la retraite en décembre 2017. Depuis, la commune apprend à vivre sans son médecin de campagne.

Depuis 6 mois le village de Châteauneuf-de-Randon n’a plus de médecin traitant.
Depuis 6 mois le village de Châteauneuf-de-Randon n’a plus de médecin traitant. © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Châteauneuf-de-Randon, France

"Il y a plus 4.500 postes de généralistes vacants en France et c'est compliqué de tirer son épingle du jeu." Les mots du maire de Châteauneuf-de-Randon ne prêtent guère à l’optimisme. Depuis six mois, Bruno Durand cherche désespérément un médecin traitant pour son village de 550 habitants. Pour parvenir à ses fins, le maire a même fait appel à un cabinet de chasseurs de têtes spécialisé dans la recherche de généralistes pour un coût de 15.000 euros.

Un investissement nécessaire, explique le maire de Châteauneuf-de-Randon : "La situation actuelle m’inquiète beaucoup. C'est l’avenir de la commune qui est en jeu." 

Depuis 6 mois Bruno Durand cherche désespérément un médecin traitant pour son village de 550 habitants

Tout le village est mobilisé pour trouver un médecin. C’est une question de survie pour la commune de Châteauneuf-de-Randon. Aujourd’hui, la pharmacie du village est elle aussi en danger. Les patients qui doivent se rendre à Mende et Langogne pour consulter se tournent vers d’autres pharmacies. Marie est préparatrice en pharmacie et depuis plusieurs semaines, elle trouve le temps long : "Les journées sont très calmes."

Les journées sont très calme explique Marie préparatrice en pharmacie

Les habitants aussi sont très inquiets, ils sont pour la plupart très âgés et ont du mal à se déplacer. Il y a urgence, pour André et Yvonne.

André et Yvonne de Châteauneuf-de-Randon

Pour séduire le futur médecin, la mairie propose un cabinet médical avec un an de loyer offert et une exonération d’impôts pendant cinq ans.