Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : peu de résidents de l'Ehpad Beaulieu du Mans vont rejoindre leurs familles pour les fêtes

-
Par , France Bleu Maine

Seuls cinq résidents sur les 86 de l'Ehpad Beaulieu du Mans vont se rendre au sein de leurs familles pour les fêtes. Leurs proches craignent de les contaminer, et le protocole sanitaire strict au retour les dissuade également.

Nicole a reçu la visite de son petit-fils, sa compagne, et leur fille de deux ans.
Nicole a reçu la visite de son petit-fils, sa compagne, et leur fille de deux ans. © Radio France - Elie Abergel

Au sein de l'Ehpad Beaulieu du Mans, seulement cinq résidents sur les 86 vont se rendre dans leurs familles pour les fêtes de fin d'année. Le gouvernement a pourtant laissé cette possibilité à ceux qui le souhaitent. Mais dans les faits, le protocole sanitaire au retour très contraignant pousse les résidents à préférer rester au sein de la maison de retraite. 

Protocole sanitaire très strict au retour

"C'est trop restrictif", commence Nicole Babinet, 89 ans et résidente au sein de la maison de retraite mancelle. Nicole devrait en effet s'isoler sept jours au retour, et passer un test PCR. Une semaine de confinement donc. "Cela ne vaut pas le coup, on est vite tous tombés d'accord dessus, en discussion avec ma grand-mère", explique Nicolas, son petit-fils.

Nicolas est donc venu avec sa compagne et sa fille rendre visite à Nicole. "Cela me fait du bien de voir mes enfants, mes petits-enfants", sourit Nicole. Jusqu'au 2 janvier, l'Ehpad Beaulieu du Mans autorise les visites à deux au lieu d'une seule personne auparavant. "Je vois tout le monde comme ça", poursuit Nicole. 

La crainte de contaminer ses parents et grands-parents

Au-delà de ce protocole sanitaire très strict, beaucoup de familles ont peur de contaminer leurs proches en maison de retraite en les invitant à passer les fêtes ailleurs. "Ils ont peur de les contaminer aux repas", détaille Brigitte Picantin, aide-soignante à l'Ehpad Beaulieu du Mans. 

"Ici, les gestes barrières sont respectés, l'espace est sécurisé au maximum", continue-t-elle. "C'est vrai qu'à l'extérieur, on ne sait pas trop ce qui peut se passer", conclut Mme Picantin. Depuis le début de la crise sanitaire, aucun cas de coronavirus n'a été détecté au sein de l'Ehpad Beaulieu du Mans. 

Repas de Noël

Cette année, le repas de Noël a eu lieu mi-décembre, en deux petits groupes, un accordéoniste est venu pour jouer, et le concours du pull de Noël le plus moche a été organisé au sein du personnel. Le dîner du 24 sera un repas de fêtes, mais sans animation prévue. 

Depuis plusieurs jours, l'Ehpad Beaulieu reçoit des dizaines de colis de Noël pour les résidents, envoyés par leurs proches, parfois depuis un autre continent. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess