Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : on peut laver son masque chirurgical

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Ne jetez plus vos masques chirurgicaux à la poubelle. Vous pouvez les laver et les réutiliser: Ils seront toujours plus efficaces en matière de filtration qu'un masque en tissu. C'est ce qu'explique ce lundi Philippe Vroman, enseignant-chercheur au laboratoire Gemtex de l'Ensait à Roubaix.

Le masque chirurgical reste plus efficace qu'un masque en tissu, même après avoir été lavé
Le masque chirurgical reste plus efficace qu'un masque en tissu, même après avoir été lavé © Maxppp - Arnaud Journois

Affolé par le nombre de masques chirurgicaux de contrefaçon en circulation, Philippe Vroman explique les raisons pour lesquelles il est possible de laver son masque chirurgical. "Le masque chirurgical est très efficace en terme de filtrage. Comme ce masque a une efficacité globalement supérieure à la moyenne des autres masques, même après avoir été lavé et donc perdu sa charge électrostatique, ce masque reste plus efficace que les autres", explique le chercheur. 

Cette supériorité du masque chirurgical en terme de filtration tient en deux points : une matière appelée le Melt Blown et une charge électrostatique qu'on met sur le masque. Le Melt Blown, une sorte de voile non tissé, est l'une des trois épaisseurs qui constituent un masque chirurgical. Il a pouvoir filtrant très élevé: il filtre 95% des particules mesurant 3 microns et aussi des particules plus petites. On ajoute sur ce masque chirurgical une charge électrostatique qui augmente encore son pouvoir de filtration : le masque peut alors filtrer des particules mesurant 0,1 micron. C'est donc pour cela qu'il est utilisé dans le milieu médical. 

Les masques chirurgicaux ont un niveau de filtration des particules nettement supérieur à celui des masques en tissu
Les masques chirurgicaux ont un niveau de filtration des particules nettement supérieur à celui des masques en tissu - Philippe Vroman ©ENSAIT

Mais quand on mouille le masque, soit en le lavant, soit en respirant dedans (et c'est pour cela qu'il est conseillé de ne pas le porter plus de quatre heures), il n'y a plus de charge électrostatique, le niveau de filtration baisse donc logiquement. C'est pour cela qu'il est bien à usage unique dans le milieu médical, mais pas pour le grand public. Sans charge électrostatique, certes, le niveau de filtration des particules baisse mais "le niveau de filtration des masques chirurgicaux reste bien supérieur à celui des masques grand public [les masques en tissu] qui eux ne filtrent que 90% des particules de 3 microns", explique Phillippe Vroman. 

Combien de fois peut-on laver son masque chirurgical ? 

Laver son masque chirurgical, d'accord, mais combien de fois ? "C'est une bonne question! Aujourd'hui, on fait des études pour vérifier la capacité de ce masque à être réutilisable. La piste n'avait pas été explorée jusqu'à présent puisque ça n'était pas l'usage de ce masque chirurgical. Mais comme on a des résultats intéressants jusqu'à cinq lavages, nous allons étudier sa tenue", explique Philippe Vroman. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess