Société

A Phalempin, une route est fermée pour les amours des grenouilles et des crapauds

Par Marie Mutricy, France Bleu Nord jeudi 26 mars 2015 à 12:11

Les crapauds et les grenouilles risquent leur vie en traversant la route, en pleine saison des amours.
Les crapauds et les grenouilles risquent leur vie en traversant la route, en pleine saison des amours. © MaxPPP

Depuis mercredi, les automobilistes ne peuvent plus emprunter la départementale 62A entre La Neuville et Phalempin dans le Nord. La route qui traverse la forêt est fermée pour empêcher les crapauds et les grenouilles de se faire écraser. Rendus fous par la saison des amours, ils traversent n'importe comment.

Attention, route coupée. Depuis mercredi, la route qui traverse la forêt de Phalempin est fermée à la circulation. Il faut dire que les étangs de l'autre côté du macadam sont un lieu de reproduction pour les grenouilles et les crapauds. En pleine saison des amours, les amphibiens traversent n'importe comment, au risque de se faire écraser. 

Des amphibiens écrasés par milliers

Les crapauds et les grenouilles traversent en des lieux bien précis quand vient la saison des amours, afin de rejoindre les zones humides et étangs pour se reproduire. A Roost-Warendin, par exemple, la rue des Paturelles est fermée pendant six semaines pour leur permettre de traverser en toute sécurité ! Et près d'un centre de rééducation de Raimbeaucourt, 3 000 crapauds communs tentent la traversée chaque année.

Mais l'an dernier, des conducteurs alertent l'association Roost-Warendin Nature, car sur la départementale 62A, en forêt de Phalempin, des centaines de batraciens se font écraser. Aussitôt, Jeanne Talpaert décroche son téléphone et plaide le cas des amphibiens auprès du Conseil général, qui accorde une déviation temporaire pour quatre jours.

Décompte et construction éventuelle d'un crapoduc

L'objectif de Roost-Warendin Nature est d'aller compter le nombre de batraciens qui traversent la départementale 62A, et les espèces présentes, afin d'établir s'il faut construire un crapoduc, en dessous de la route. Ainsi, les amphibiens passeront dessous, les humains au-dessus.

BH mini enro crapaud MM

Protéger la biodiversité

Couper une départementale pour laisser passer les grenouilles, n'importe quoi ? Mais en France, les amphibiens sont des espèces protégées, car elles contribuent à la biodiversité. En Nord-Pas-de-Calais, il y a notamment des tritons très rares, des tritons crêtés.

Ces batraciens font partie de notre écosystème. Ils nous aident en mangeant les moustiques qui nous piquent et les limaces et autres insectes qui dévorent les légumes et fleurs de nos jardins. Alors on peut bien les aider, pendant quelques jours, à notre tour !

Si vous souhaitez aider l'association Roost-Nature, vous pouvez laisser un message au 0327802701.