Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pharmacie à Ger : les habitants manifestent leur attachement à l'officine

-
Par , France Bleu Cotentin

Une manifestation a réuni quelque 500 personnes ce matin dans les rues de Ger, devant la Pharmacie fermée depuis novembre dernier. La population réclame sa réouverture.

500 habitants de Ger se sont retrouvés pour manifester leur attachement à la réouverture de la pharmacie de la commune.
500 habitants de Ger se sont retrouvés pour manifester leur attachement à la réouverture de la pharmacie de la commune. © Radio France -

Ils ont montré leur attachement à leur pharmacie. Quelque 500 habitants du secteur de Ger dans le sud Manche se sont retrouvés pour manifestés ce samedi matin devant la pharmacie de la commune. Une officine fermée depuis le 1er novembre dernier, après le départ de la gérante vers la commune de Lonlay-l'Abbaye, quelques kilomètres plus loin, dans l'Orne. 

Obtenir une nouvelle licence pour relancer la pharmacie

Pour le maire de Ger, Michel Prieur, "la décision de la propriétaire a été motivée par l'argent". Cette dernière se défend et estime qu'il n'y avait pas suffisamment de clients pour que son activité soit viable. Aujourd'hui, les habitants espèrent la reprise de l'établissement par un nouveau pharmacien. "Le Problème, c'est que la propriétaire est partie avec la licence. Il faut donc que l'Ordre des pharmaciens accepte d'en délivrer une autre pour permettre la réouverture de l'officine à Ger", précise le député LREM Bertrand Sorre, présent lors de la mobilisation aux côtés du sénateur LR, Philippe Bas.

En attendant l'épilogue dans ce dossier, les 800 habitants de Ger sont condamnés à faire quelques kilomètres, ou à avoir recours au service de livraison de médicaments mis en place par l'ancienne pharmacienne. 

Depuis la fermeture de la pharmacie, les habitants sont obligés de prendre leurs voitures pour trouver une pharmacie.
Depuis la fermeture de la pharmacie, les habitants sont obligés de prendre leurs voitures pour trouver une pharmacie. © Radio France -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess