Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pharmacies : le gouvernement allège les conditions d'installation pour "préserver le maillage"

vendredi 5 janvier 2018 à 12:31 Par Marina Cabiten, France Bleu

La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a présenté mercredi en Conseil des ministres une ordonnance destinée à "simplifier et moderniser" les conditions d'implantation des pharmacies.

Une ordonnance est prévue pour assouplir les conditions d'installation des pharmacies
Une ordonnance est prévue pour assouplir les conditions d'installation des pharmacies © AFP - Martin Bertrand / Hans Lucas

Les pharmacies doivent pouvoir s'installer plus facilement dans certaines zones de France, estime le gouvernement, dont la ministre de la Santé Agnès Buzyn a présenté en ce sens une ordonnance mercredi en Conseil des ministres. 

Un accès plus compliqué dans les zones rurales

"Malgré une bonne accessibilité, il existe actuellement des disparités sur le territoire, notamment entre les zones fortement urbanisées", où les officines sont en surdensité, "et les zones rurales ou isolées, où l'accès aux officines est moins aisé pour la population", explique le compte-rendu du Conseil des ministres. L'ordonnance instaure donc des mesures propres à certains territoires où l'accès de la population au médicament est plus difficile.

"L'ordonnance a pour objectif de simplifier et moderniser les conditions d'implantation des pharmacies, et de préserver pour l'avenir le maillage pharmaceutique". 

Davantage de critères pris en compte 

Elle adapte ainsi certains critères devant être respectés pour ouvrir une pharmacie, notamment "pour tenir compte de l'évolution des modes de vie et de consommation". Alors qu'un de ces critères ne prend actuellement en compte que la population résidant dans la commune d'implantation, l'ordonnance doit rendre possible l'ouverture, sous certaines conditions, d'une officine à proximité d'une maison ou centre de santé, d'un centre commercial ou encore dans un aéroport. 

Elle simplifie par ailleurs les procédures concernant l'instruction par les agences régionales de santé des demandes d'autorisation de création, de tranfert ou de regroupement d'officines. Des textes d'application, qui devront être publiés au plus tard le 31 juillet, viendront préciser les conditions de mise en oeuvre de ces nouvelles dispositions.