Société

Photo du petit Aylan Kurdi : les initiatives pour les réfugiés se multiplient en Gironde

Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu Gironde vendredi 4 septembre 2015 à 18:50

Selon l'Onu, un demi-million de migrants pourraient traverser la Méditerranée cette année
Selon l'Onu, un demi-million de migrants pourraient traverser la Méditerranée cette année © MaxPPP

L'émotion est toujours aussi forte après la parution de la photo du petit garçon syrien retrouvé mort à Bodrum en Turquie. En Gironde, les initiatives se multiplient pour accueillir des réfugiés. Des réactions politiques mais aussi citoyennes ont été lancées dans le département. Un rassemblement aura même lieu samedi après-midi sur le parvis des droits de l'Homme à Bordeaux.

Au lendemain de la publication de la photo du petit Aylan, le Haut-Commissaire de l'ONU pour les réfugiés a demandé ce vendredi aux Européens de se partager l'accueil de quelque 200.000 personnes, précisant que tous les membres de l'UE devaient avoir l'obligation de répondre à cette "crise massive" des migrants. David Cameron a déclaré qu'il dégageait une enveloppe de 137 millions d'euros pour la crise humanitaire en Syrie. Et François Hollande et Angela Merkel ont envoyé une lettre commune aux autorités européennes pour accueillir les réfugiés en Europe face à la crise migratoire que connait le continent .

Pour un réseau de villes solidaires

De plus en plus d'élus lancent un appel pour que les Français accueillent dans leurs foyers des réfugiés qui fuyent la guerre. En Gironde, 13 maires souhaitent participer à l'accueil des réfugiés . Dans un communiqué de presse, ils ont indiqué ce vendredi "répondre favorablement à l’appel récent lancé pour la constitution d’un réseau de villes solidaires en faveur des réfugiés" . Le député socialiste de la Gironde, Florent Boudié, a même invité les Girondins en capacité d'accueil à se déclarer .

"Ceux qui ont envie de participer à cet effort peuvent déclarer leurs foyers sur notre page Facebook, ensuite nous allons faire remonter aux services de la Préfecture cette comptabilité. Moi-même j'ai un domicile avec une chambre qui pourrait très bien les accueillir." — Florent Boudié, député de la Gironde

Dans un billet sur son blog, l'ex-ministre Michèle Delaunay a déclaré : "Faisons savoir que nous sommes, collectivement et individuellement, prêts à accueillir. Le droit d’asile est aussi un devoir. Humain, simplement humain".

Pas en mon nom

Un rassemblement calqué sur celui de Paris, aura lieu à Bordeaux ce samedi à 17h. D'après Mélanie Bénard-Batzen à l'origine de ce rassemblement, "il s'agit d'affirmer que de pareilles politiques répressives menant à tant de drames humains ne sauraient être menées en notre nom."

Une pétition pour accueillir des réfugiés avec déjà plus de 16.000 signatures

Beaucoup d'initiatives citoyennes ont aussi été lancées. La vague citoyenne a lancé une pétition mercredi pour l'accueil des réfugiés par les citoyens. Un mouvement de plusieurs personnes issues de la société civile, encartés ou non, en Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes. Plus de 16.000 signatures en trois jours ont été recensées.

Florent Boudié, député PS de la Gironde, lance à un appel pour accueillir les migrants