Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - 16 apprentis de l'Indre ont participé au concours du meilleur croissant au beurre d'Isigny

-
Par , France Bleu Berry

16 jeunes apprentis boulangers sélectionnés dans toute la région étaient en compétition ce samedi au CFA des Métiers de L'Indre à Châteauroux pour le concours du meilleur croissant au beurre d'Isigny AOP. Deux places étaient à prendre pour participer en mai à la finale nationale en Normandie.

Ewen Fily, Abel Guierec et Nicolas Enrique sont les trois vainqueurs du concours régional. Ils participeront en mai à la finale nationale en Normandie.
Ewen Fily, Abel Guierec et Nicolas Enrique sont les trois vainqueurs du concours régional. Ils participeront en mai à la finale nationale en Normandie. © Radio France - Kathleen Comte

Pendant deux heures, les 16 apprentis boulangers sélectionnés dans toute la région ont travaillé d'arrache-pied pour sortir les 24 croissants demandés par le jury. Tous les 16 participaient ce samedi au concours du meilleur croissant au beurre d'Isigny AOP. La compétition avait lieu au CFA des Métiers de l'Indre à Châteauroux. Deux places étaient à prendre pour participer les 18 et 19 mai prochain à la finale nationale qui aura lieu à Ifs en Normandie.

Les apprentis se répartissent le beurre d'Isigny AOP qui va servir à la confection de leurs 24 croissants.
Les apprentis se répartissent le beurre d'Isigny AOP qui va servir à la confection de leurs 24 croissants. © Radio France - Kathleen Comte

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas si simple de confectionner un croissant. Si on veut le faire maison de bout en bout ça peut être très long. Les apprentis qui participaient au concours ont dû effectuer de nombreuses étapes, parmi lesquelles le beurrage, le tournage, le feuilletage, le détaillage... Pour réaliser le beurrage, les apprentis ont donc dû taper à l'aide d'un rouleau à pâtisserie sur le beurre afin de le ramollir. 

A l'aide d'un mètre, Alison Gauthier, 18 ans, mesure pour être sûre de la taille de ses futurs croissants.
A l'aide d'un mètre, Alison Gauthier, 18 ans, mesure pour être sûre de la taille de ses futurs croissants. © Radio France - Kathleen Comte

Une fois le beurre incorporé à la pâte, c'est le moment du feuilletage. Les apprentis enchaînent alors les allers-retours entre leur poste de travail et les frigos. Il s'agir de réaliser différentes couches puis d'étaler et de répéter l'action plusieurs fois. 

Après le feuilletage, vient ensuite le moment de la découpe avant de former les croissants.
Après le feuilletage, vient ensuite le moment de la découpe avant de former les croissants. © Radio France - Kathleen Comte

Le détaillage est une étape très importante puisqu'il s'agit de donner leur forme finale aux croissants. Ils partent ensuite en pousse pendant 1h30 à 28 degrés avant d'être cuits pendant 10 minutes environ et d'être dégustés.

Alison Gauthier vient de terminer un premier plateau composé de 12 croissants.
Alison Gauthier vient de terminer un premier plateau composé de 12 croissants. © Radio France - Kathleen Comte

La jeune apprentie est plutôt contente du résultat : "Il y a un petit manque de régularité mais ça va. Ils sont pareils que ceux que je faisais en entreprise donc je suis plutôt contente."

Concernant les critères retenus par le jury pour juger les croissants il y a bien sûr le goût mais pas seulement. Francis Barbaud est formateur au CFA de Chateauroux et membre du jury : "On attend de la régularité. Ils ont tous la même quantité de pâte au départ et ensuite ils incorporent la quantité de beurre d'Isigny de leur choix pour mettre en valeur leur produit et le beurre. Ils font comme ils veulent pour avoir le meilleur des produits."

Malheureusement, ce n'est pas Alison Gauthier qui a remporté le concours. Les deux finalistes sont Ewen Fily, 19 ans et Abel Guierec, 17 ans. Tous les deux son tissus de l'Ecole des Compagnons de Tours. Les deux garçons iront donc en finale accompagnés de leur joker, Nicolas Enrique, 18 ans, issu du CFA de Châteauroux.

Tous les trois ont la chance de participer à la finale qui aura lieu en mai prochain en Normandie.
Tous les trois ont la chance de participer à la finale qui aura lieu en mai prochain en Normandie. © Radio France - Kathleen Comte

Toujours selon Francis Barbaud, ce genre de concours peut aider les apprentis car c'est très formateur : "N'importe quel concours est enrichissant. Sur un CV c'est toujours bien d'inscrire une ligne supplémentaire en disant qu'on a participé à un concours de croissants. L'excellence est toujours plus facile à vendre."

Voici un des croissant gagnant.
Voici un des croissant gagnant. © Radio France - Kathleen Comte

Le reportage est à écouter ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess