Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - 500 motards à Besançon contre la mise en place d'un contrôle technique pour les deux-roues

-
Par , France Bleu Besançon

Près de 500 motards ont fait du bruit dans Besançon samedi 10 avril, à l'appel de la Fédération Française des Motards en Colère, contre le projet de réforme du contrôle technique. Cette case obligatoire pour les deux-roues motorisés ne changerait rien à la sécurité, selon les manifestants.

Une motarde venue dire "non au contrôle technique" obligatoire pour les deux-roues motorisés ce samedi 10 avril à Besançon
Une motarde venue dire "non au contrôle technique" obligatoire pour les deux-roues motorisés ce samedi 10 avril à Besançon © Radio France - Sophie Allemand

"Non, au contrôle technique des deux-roues" : vous avez peut-être entendu les motards faire vrombir leur moteur, samedi 10 avril 2021 à Besançon. Près de 500 motards venus du Doubs et de toute la région, ont répondu à l'appel de la Fédération des Motards en Colère contre une directive européenne qui imposerait un passage par la case contrôle technique pour les motos

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cette mesure ne changerait rien à la sécurité des motards, selon les manifestants

Il s'agit d'une réglementation européenne votée il y a quatre ans, la France doit se mettre aux normes européennes en janvier 2022. Le coût de ce contrôle technique serait d'environ 70 euros

Selon Florian Monnin, le trésorier de la FFMC 25, cette mesure n'a pas d'intérêt au niveau sécuritaire. Pour lui, cela se résumé à une rentrée d'argent pour l'Etat : "c'est juste une taxe supplémentaire. Aujourd'hui, la seule protection d'un motard sur sa moto, c'est son équipement. Tout motard entretient donc déjà sa moto pour ne pas prendre de risques ; on a déjà suffisamment de risques avec les infrastructures dangereuses de la route et les autres utilisateurs." 

L'appel à manifester était lancé dans toute la France
L'appel à manifester était lancé dans toute la France © Radio France - Sophie Allemand

"L'Europe estime que le contrôle technique sauverait des vies, mais ce n'est pas le cas," ajoute le motard. Selon la FFMC, à peine 1% des accidents de motos sont dus à des problème techniques.

On n'est pas des vaches à lait - Doumet, motard

"Doumet", motard excédé qui clame : "on n'est pas des vaches à lait"
"Doumet", motard excédé qui clame : "on n'est pas des vaches à lait" © Radio France - Sophie Allemand

"On n'est pas des vaches à lait, j'en ai ras-le-bol que l'on nous demande de payer sans cesse. Que le gouvernement s'occupe des routes, au lieu de contrôler nos motos," lâche Doumet, un motard excédé. 

La FFMC prône la fin de la taxe sur les équipements de protection

Selon Florian Monnin de la FFMC 25, il existe une meilleure solution : "ce qui pourrait sauver de vies, c'est la baisse ou la suppression de la TVA sur les équipements du motard, pour que l'on puisse mieux s'équiper. Aujourd'hui on est encore à 20% de TVA sur ces équipements de base comme le casque ou les gants."

Florian Monnin de la FFMC 25, et sa moto
Florian Monnin de la FFMC 25, et sa moto © Radio France - Sophie Allemand

En effet, depuis plusieurs années la FFMC demande à ce que la TVA saute pour les équipements de protection des motards, comme les casques, ou les gants. 

À Besançon, les manifestants sont retrouvés à 13 heures 30 devant la piscine Mallarmé, avant de passer à l'échangeur de Dôle, jusqu'au centre-ville. Dans le Jura, les motards se sont retrouvés à Lons-le-Saunier. 

  • Les motards mobilisés dans toute la France : 

Autres revendications des motards : les ZDFE (zones à faibles émissions en ville) pour la réglementation du trafic en ville, le stationnement mal adapté pour les motos, et les 80 km/h.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess