Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - 5.000 masques transparents livrés aux crèches du Gard par la CAF

-
Par , France Bleu Gard Lozère

C'était une demande des professionnels de la petite enfance. 5.000 masques transparents sont livrés par la CAF du Gard aux crèches et aux maisons d'assistants maternels du département.

Le masque transparent permet une communication plus fluide avec les enfants
Le masque transparent permet une communication plus fluide avec les enfants © Radio France - Sylvie Duchesne

"Avec un masque chirurgical qui couvre 60% du visage, c'était difficile de communiquer avec les tout petits. Avec le masque transparent, ils peuvent désormais voir les expressions de nos visages. Quand on sourit, tout de suite, on a un sourire en face." C'est ce que constate Martine Greenaway, la directrice de la crèche Rangueil à Nîmes qui accueille une cinquantaine d'enfants. 

Une crèche qui comme les 193 établissements d'accueil des jeunes enfants du département se voit dotée de masques transparents. La CAF (Caisse d'allocations familiales) du Gard en fait actuellement livrer 5.000. Ils sont financés par le conseil d'administration de la CNAF à l'invitation du ministre de la Santé et du secrétaire d'Etat à l'enfance et aux familles. Les masques, réalisés dans des Établissement et service d'aide par le travail ont été distribués gratuitement par Chronopost. 

Murielle Sainvoirin, auxiliaire de puériculture

"Les enfants ne voyaient que nos yeux" 

Ces masques transparents, c'est le jour et la nuit avec les masques chirurgicaux que les professionnels de la petite enfance portaient auparavant. "Les enfants ne voyaient que nos yeux explique Muriel Sainvoirin, auxiliaire de puériculture à la crèche Rangueil. Si les adultes ne forcent pas leur expression avec les yeux ou avec leurs postures, on a des bébés qui peuvent être très étonnés et fixer énormément l'adulte.

Dès qu'on met un masque transparent, ils vous sourient instantanément." "La communication est beaucoup plus fluide renchérit Martine Greenaway, la directrice de la crèche. Les enfants sont plus réceptifs. On a aussi ici des enfants qui ont une langue parlée différente à la maison et c'est important pour eux de pouvoir lire sur les lèvres en même temps qu'ils entendent ce qu'on leur dit." "Moi je suis quand même inquiète confie Muriel, à cause des masques, il y a quelque chose en moins dans le développement de l'enfant.

Martine Greenaway, directrice de la crèche Rangueil à Nîmes

"L'épidémie perturbe notre travail"

Même si le masque transparent facilite le travail des personnels de cette crèche, il n'en reste pas moins que cette épidémie a considérablement changé leur quotidien. "On ne peut plus recevoir les parents comme on le faisait avant. _On ne peut plus faire d'accompagnement à la parentalité_. On a mis plein de choses en sommeil dans notre quotidien, donc on espère que la situation va évoluer favorablement."   

Reportage à la crèche Rangueil à Nîmes

François-Xavier Degoul, le président du CA de la CAF du Gard, Murielle Sainvoirin et Martine Greenaway de la crèche Rangueil
François-Xavier Degoul, le président du CA de la CAF du Gard, Murielle Sainvoirin et Martine Greenaway de la crèche Rangueil © Radio France - Sylvie Duchesne
Le masque transparent est lavable vingt fois
Le masque transparent est lavable vingt fois © Radio France - Sylvie Duchesne
Choix de la station

À venir dansDanssecondess