Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - A Montillot, la recyclerie de Yann Rosniak fait de plus en plus d'adeptes

-
Par , France Bleu Auxerre

Yann Rosniak a ouvert sa recyclerie à Montillot, dans l'Yonne, en 2015 pour pallier la fermeture du centre Emmaüs, à Avallon. Ce centre de récupération et de revente d'objets à prix très modiques répond à un double objectif, à la fois solidaire et écologique.

Yann Rosniak a ouvert sa recyclerie à Montillot en 2015.
Yann Rosniak a ouvert sa recyclerie à Montillot en 2015. © Radio France - Marie Roussel

Dans un local de 350 mètres carrés s'entassent de multiples objets : des meubles, des vêtements, de la vaisselle ou encore des livres. "La moindre babiole que j'arrive à sauver, j'en suis vraiment très fier", confie l'Icaunais Yann Rosniak à la tête de cette recyclerie. Il a lancé cette structure à Montillot en 2015, deux années après la fermeture du centre Emmaüs, à Avallon. Une entreprise sociale et solidaire qui répond à deux objectifs. Le premier, c'est de venir en aide aux personnes les plus précaires, le deuxième, lutter contre le gaspillage

"Moins cher que le moins cher du Bon Coin"

Une démarche qui trouve un écho de plus en plus important selon Yann Rosniak. "Hors précarité, je vois de plus en plus de citoyens qui n'auraient pas forcément la nécessité de venir en ces lieux mais qui ne veulent plus consommer dans le système de la grande distribution. Ils n'ont pas d'intérêt à acheter une tasse à quatre euros en magasin alors qu'ils peuvent l'avoir ici, à cinquante centimes et plus originale." 

Dans la recyclerie de Yann Rosniak, à Montillot.
Dans la recyclerie de Yann Rosniak, à Montillot. © Radio France - Marie Roussel

Avec l'annulation des vide-greniers, nombreux sont les visiteurs qui viennent déposer leurs encombrants dans sa recyclerie. "Il y a une telle affluence que je récupère plus d'objets que ce qui en ressort", ajoute Yann Rosniak. Quand ce ne sont pas les particuliers qui viennent à lui, c'est Yann Rosniak qui vient à eux. A bord de sa camionnette, il sillonne les routes de l'Yonne pour assurer les ramassages. Ensuite, il effectue un travail de tri, nettoyage et étiquetage. 

Yann Rosniak et son fidèle compagnon, sa camionnette. Ils effectuent entre 2 et 3000 kilomètres sur les routes de l'Yonne chaque mois.
Yann Rosniak et son fidèle compagnon, sa camionnette. Ils effectuent entre 2 et 3000 kilomètres sur les routes de l'Yonne chaque mois. © Radio France - Marie Roussel

Sur la question des prix, Yann Rosniak met un point d'honneur "à être moins cher que le moins cher du Bon Coin". Car il l'assure, son but n'est pas de s'enrichir mais simplement de payer ses charges. D'ailleurs l'homme de 38 ans, au RSA, ne se verse pas de salaire. "C'est un choix personnel. Mon entreprise a une vocation sociale et solidaire, j'ai besoin de rester avec une vie modeste." Fidèle à ses convictions, l'auto-entrepreneur reverse ses marges aux associations de protection des animaux. Elles varient de 600 à 1800 euros selon les mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess