Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS | Au fil de l'eau, à la découverte du métier de batelier en Ile-de-France

lundi 10 août 2015 à 9:00 - Mis à jour le samedi 15 août 2015 à 13:30 Par Fanny Lechevestrier, France Bleu Paris

France Bleu 107.1 vous emmène toute cette semaine faire un tour en péniche, à la découverte des voies navigables d'Ile-de-France mais aussi du monde méconnu de la batellerie. C'est un métier difficile mais qui peu à peu retrouve sa splendeur d'antan, en particulier en région parisienne.

Le Freycinet, le bateau de Corinne, espèce en voie de disparition
Le Freycinet, le bateau de Corinne, espèce en voie de disparition © Radio France - - photo Marine Chailloux

Toute cette semaine, France Bleu 107.1 vous plonge dans le monde très fermé de la batellerie . Un métier difficile qui a bien failli disparaître avant de retrouver peu à peu sa splendeur. Pour nous faire découvrir cet univers nomade, nous embarquons à bord d'une péniche en compagnie de Marine Chailloux, reporter France Bleu 107.1, et de Corinne alias Cacahuète la Capitaine, seule femme à exercer le métier de batelière aujourd'hui en France.  

Samedi : le rituel des écluses

Sixième épisode de notre série "Au fil de l'eau" sur les voies navigables d'Ile-de-France avec un incontournable de la navigation fluviale : les écluses. Corinne en franchit au minimum 17 au cours de son trajet hebdomadaire. 17 écluses avec un rituel et des règles à respecter. 

E Au fil de l'eau les écluses

Au fil de l'eau : passage d'une écluse  - Radio France
Au fil de l'eau : passage d'une écluse © Radio France - - photo Marine Chailloux

Vendredi : le batelier et la solitude du marin

Cinquième épisode ce vendredi de notre série "Au fil de l'eau", sur les voies navigables d'Ile-de-France : beaucoup de belles images mais un métier aussi compliqué. Difficile d'avoir une vie sociale, une vie personnelle, quand vous passez votre temps sur l'eau . C'est pourtant le quotidien de Corinne, 34 ans, seule femme à piloter une péniche commerciale en solitaire en région parisienne. Les bateliers ne mettent le pied à terre que pour ravitailler. Un exemple concret? Corinne, pour son courrier, a pour boîte postale, un petit casier dans une station fluviale. "C'est fatigant, il y a des fois où j'aimerais bien aller faire une petite sieste mais je ne peux pas ." Aujourd'hui, après six ans passés sur l'eau, Corinne envisage de vendre sa péniche pour démarrer une nouvelle vie. 

E péniche au fil de l'eau Ep 5

C'est beau mais c'est aussi un métier, très dur, très prenant. - Radio France
C'est beau mais c'est aussi un métier, très dur, très prenant. © Radio France - - photo Marine Chailloux

Jeudi : le monde de la batellerie, "ton univers impitoyable"

Place ce jeudi, dans le 4e épisode de notre série "Au fil de l'eau", à l'envers du décor : les coulisses du monde de la batellerie, un univers assez impitoyable où la crise économique a laissé des traces. Un exemple? Quand le bâtiment va moins bien, cela se répercute forcément sur les péniches commerciales avec moins de marchandises à transporter. Ainsi, Corinne qui travaille pour une grande centrale de béton : il y a seulement deux ans, 14 bateaux assuraient les tournées, aujourd'hui six sont encore sur les eaux.

E 1 péniche au fil de l'eau

Au fil de l'eau et des méandres de l'économie de la batellerie - Radio France
Au fil de l'eau et des méandres de l'économie de la batellerie © Radio France - - photo Marine Chailloux

Mercredi : le Freycinet, le plus petit bateau de marchandises mais qui "transporte 10 à 14 camions"

Découverte ce mercredi du bateau sur lequel navigue Corinne alias Cacahuète, la capitaine. La seule batelière de France qui est à la tête d'un Freycinet, "le plus petit bateau de transport de marchandises qui existe ", un bateau mythique en région parisienne mais aujourd'hui menacé de disparition. Un bateau qui peut tout de même transporter "10 à 14 camions" pour "200 fois moins d'accidents" que la route, affiche fièrement Corinne.

E au fil de l'eau

Le Freycinet, un bateau en voie de disparition - Radio France
Le Freycinet, un bateau en voie de disparition © Radio France - - photo Marine Chailloux

Mardi : le métier de batelier, "c'est un peu comme routier mais sur l'eau"

Rencontre ce mardi avec un personnage haut en couleurs : celui de l'unique femme qui exerce le métier de batelier, en France. Au gré de la navigation sur la Seine ou l'Oise, en traversant les villes de Saint-Denis, Aubervilliers, Conflans, Marine Chailloux nous présente Corinne, 34 ans, alias Cacahuète la capitaine .

Corinne, seule batelière encore en exercice en France - Radio France
Corinne, seule batelière encore en exercice en France © Radio France - - Marine Chailloux

E2 Au fil de l'eau Episode 2

Lundi :  "la France avait oublié ses voies d'eau"

Le  saviez-vous? L'Ile-de-France compte près de 700 kilomètres de voies navigables, quasiment autant que les 800 kilomètres d'autoroutes de la région parisienne. De Bougival à Aubervilliers, en passant par Saint-Denis, Argenteuil et bien d'autres villes, c'est l'histoire de ces voies et du métier de batelier que nous vous racontons toute cette semaine.

E Série péniche lundi