Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

PHOTOS - Coronavirus : les Bergeracois écrivent des messages de soutien aux éboueurs

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Les éboueurs du Bergeracois ont eu de jolies surprises ces derniers jours. Des habitants ont inscrit des messages sur les poubelles pour soutenir les agents de propreté. Un geste surprenant mais touchant pour Moussa, éboueur depuis 11 ans. Il témoigne sur France Bleu Périgord.

Moussa, éboueur dans le Bergeracois, a été très surpris par ces messages de soutien
Moussa, éboueur dans le Bergeracois, a été très surpris par ces messages de soutien - CAB24

C'est une bouffée d'air frais pour les éboueurs du Bergeracois. De nombreux messages de soutien ont été inscrits par les habitants sur les poubelles et sur des banderoles accrochées aux fenêtres : "Les gens reconnaissent le travail que l'on fait" témoigne Moussa, éboueur de 56 ans, sur France Bleu Périgord.

"Prenez soin de vous"

Les messages de remerciements fleurissent de plus en plus dans les rues de Bergerac et aux alentours. Les habitants laissent de beaux messages de soutien aux éboueurs et aux agents de propreté : "On a vu par exemple : Merci beaucoup de ce que vous faites et prenez soin de vous. Ce sont des encouragements, des compliments" raconte Moussa, éboueur depuis 11 ans. Certaines inscriptions sont inscrites au feutre sur le dessus des poubelles ou sur de vieux draps accrochés aux fenêtres des habitations.

Je ne pensais pas recevoir autant de messages de sympathie - Moussa

Des mots et des attentions qui font chaud au cœur pendant cette épidémie où les éboueurs prennent de nombreux risques pour assurer la continuité du service : "C'est touchant" ajoute Moussa. "Ça nous donne envie de continuer et de faire mieux" poursuit-il.

Il y a des messages mais aussi de petits cadeaux laissées sur les poubelles : "Des petits gâteaux ou des bouteilles de vin rouge" explique Moussa. 

"Il y a nous mais il y a aussi tout ceux qui prennent des risques aussi"

Mais Moussa reste modeste et pense aussi à tout ces Français qui travaillent encore pendant la crise "et qui prennent des risques aussi" raconte Moussa : "Les infirmiers, les caissières, les policiers, les pompiers etc. Je leur tire mon chapeau"

Moussa, éboueur dans le Bergeracois, a été surpris mais touché par ces messages de soutien.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu