Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

PHOTOS - Coronavirus : les messages sur les poubelles se multiplient pour remercier les éboueurs nantais

-
Par , France Bleu Loire Océan

Des papiers sur lesquels ils lisent "merci beaucoup", collés sur le couvercle de la poubelle. Les éboueurs nantais en voient des dizaines en ce moment. Vous êtes nombreux à remercier ces hommes de l'ombre qui continuent de travailler durant le confinement. Et ça leur fait chaud au cœur. Témoignage.

Une trentaine de mots et de dessins laissés par les Nantais sur leur poubelle sont affichés sur une des vitrines du dépôt où travaillent les éboueurs.
Une trentaine de mots et de dessins laissés par les Nantais sur leur poubelle sont affichés sur une des vitrines du dépôt où travaillent les éboueurs. - DR

"Merci beaucoup", "Merci d'être là", "Merci pour ce que vous faites, portez-vous bien". Depuis deux semaines, les éboueurs de la métropole esquissent régulièrement des sourires pendant leurs tournées matinales grâce aux mots et aux dessins déposés par les Nantais sur leur(s) poubelle(s). "Ça fait chaud au cœur, témoigne Manu, dans le métier depuis une quinzaine d'années. Ça fait du bien de voir que notre profession est un peu reconnue."

Le premier à avoir remercié les éboueurs nantais est un enfant qui a dessiné un camion-poubelle.
Le premier à avoir remercié les éboueurs nantais est un enfant qui a dessiné un camion-poubelle. - DR

L'ancien maire de Nantes Jean-Marc Ayrault remercie les éboueurs

Ils font partie du paysage des villes. Ces hommes et ces femmes de l'ombre que l'on aperçoit furtivement, tantôt acrobates à l'arrière des camions qui sillonnent les quartiers, tantôt en train de vider les poubelles à la vitesse de l'éclair, font partie de ceux qui ne cessent pas le travail malgré le confinement imposé à la France depuis deux semaines. Souvent ignoré, ils reçoivent ces derniers jours des dizaines de messages de remerciement pour leur travail. "On espère que ça va continuer après la crise", confie Manu, éboueur le matin et professeur pour ses enfants l'après-midi, en ce moment. 

Ces derniers jours, les éboueurs nantais ont reçu des dizaines de messages de remerciements.
Ces derniers jours, les éboueurs nantais ont reçu des dizaines de messages de remerciements. - DR

Sur le mur de leur dépôt, pas moins d'une trentaine de messages et de dessins sont affichés. Et leur collection ne cesse de grandir. "On en a un paquet. Ça a commencé au troisième jour de confinement avec le dessin d'un enfant, témoigne cet agent de Nantes Métropole. Maintenant quand on passe, certains habitants se mettent aux fenêtres pour nous remercier." 

Chaque jour, les éboueurs lisent et collectent entre 20 et 30 mots par secteur. "Quand on les voient, on se regarde entre collègues et on lâche un sourire avant de continuer le travail", continue-t-il. Et ce sourire, ils n'ont pu le dissimuler, ce mardi, quand ils ont trouvé le "Merci à vous" scotché sur la poubelle de leur ancien maire, Jean-Marc Ayrault. "Ça nous fait vraiment plaisir que notre ancien maire, ancien Premier ministre, pense à nous, ses anciens agents", conclut Manu qui prend le soin, après sa tournée, de publier ces messages sur les réseaux sociaux

L'ancien maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault, a déposé un petit message sur sa poubelle pour remercier les éboueurs, ce mardi.
L'ancien maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault, a déposé un petit message sur sa poubelle pour remercier les éboueurs, ce mardi. - DR
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu