Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS. Coup de jeune pour la résidence autonomie sénior de Châtellerault

mercredi 10 avril 2019 à 3:03 Par Lisa Melia, France Bleu Poitou

La résidence pour personnes âgées de Châtellerault vient de donner le dernier coup de pinceaux, après deux ans de travaux. L'accent est mis sur l'autonomie des résidents.

L'espace extérieur a été réaménagé pour le bien-être des résidents
L'espace extérieur a été réaménagé pour le bien-être des résidents © Radio France - Lisa Melia

Châtellerault, France

La cage d'escalier sent encore un peu la peinture fraîche. La résidence autonomie des Renardières, à Châtellerault, inaugure ses locaux flambants neufs, après deux ans pour donner un coup de jeune au bâtiment sorti de terre dans les années 1970.

Objectif : améliorer la qualité de vie des résidents, mais aussi multiplier les outils pour préserver leur autonomie. Les murs sont plus clairs, l'isolation a été améliorée, une clôture entoure désormais la résidence. "Et surtout, précisent Marcelle, 84 ans, et Madeleine, 80 ans, la salle de bain a été refaite, c'est beaucoup mieux maintenant ! Plus accessible !"

Les nouveaux appartements - Radio France
Les nouveaux appartements © Radio France - Lisa Melia
Les nouveaux T2 - Radio France
Les nouveaux T2 © Radio France - Lisa Melia
Des espaces plus clairs et lumineux - Radio France
Des espaces plus clairs et lumineux © Radio France - Lisa Melia

Quatre appartements T2 ont également été aménagés pour accueillir les couples, qui jusque là devaient se contenter d'un T1, sans chambre séparée de la pièce à vivre. S'ajoutent un salon de coiffure, qui accueillera une coiffeuse plusieurs fois par mois et qui a vocation à devenir un lieu d'échange et de socialisation ; une salle informatique-bibliothèque, fréquentée par quelques résidents enthousiastes ; une aire intergénérationnelle, avec des jeux pour les enfants et des bancs pour les aînés.

Le salon de coiffure - Radio France
Le salon de coiffure © Radio France - Lisa Melia
La salle informatique - bibliothèque - Radio France
La salle informatique - bibliothèque © Radio France - Lisa Melia

"C'est la clef du bien-vieillir, estime Liliane Bonnet, la responsables des Renardières. Nous recevons des personnes âgées qui ont une autonomie satisfaisante, notre objectif est de la maintenir le plus longtemps possible pour éviter de les voir partir vers d'autres structures." Objectif plutôt réussi : la résidence accueille plusieurs centaines parmi ses 79 habitants.

Liliane Bonnet, responsable de la résidence des Renardières

Un espace intergénérationnel

Une aire qui accueille aussi bien les jeunes que les plus âgés a donc été installée juste devant la résidence, à côté du groupe scolaire. Il y a des jeux pour les très jeunes, des paniers de basket-ball pour les ados et des bancs pour les résidents des Renardières. Marcelle n'ose pas encore s'y rendre : elle ne veut pas déranger. Mais les bruits des enfants qui jouent mettent du baume au cœur de tous les habitants. "Ça rappelle des souvenirs et ça met de la joie", sourit l'octogénaire.

Marcelle, 84 ans, résidente des Renardières

"Pour un public fragile, il est capitale de développer des outils qui peuvent les stimuler, pour maintenir leur tonicité, aussi bien au niveau physique que psychique", explique Brigitte Faucher, la directrice du Centre communal d'action sociale de Châtellerault.

Brigitte Faucher, directrice du CCAS

L'inverse est aussi intéressant, parce que les jeunes viennent vers les personnes âgées pour apprendre un certain nombre de choses. Un lien intergénérationnel peut vraiment se créer. - Brigitte Faucher, CCAS