Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Déconfinement : les contrôles routiers se multiplient à Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie

Dans le cadre du respect de la règle des 100 kilomètres autour de son domicile, la police multiplie les contrôles routiers un peu partout à Toulouse, en particulier durant ce long week-end de l'Ascension.

-
- © Radio France - Marius Delaunay

A Esquirol, près des Arènes... Depuis plus d'une semaine, la police municipale et nationale se déploie un peu partout à Toulouse pour vérifier si les règles de déconfinement sont bien respectées. Des contrôles piétons, mais aussi et surtout des contrôles routiers, en particulier au niveau des péages d'entrée et de sortie de Toulouse. En cas de non-respect des règles, l'amende s'élève à 135 euros par personne. 

Ce vendredi par exemple, une dizaine de policiers se sont placés à la sortie du péage Nord sur l'A62, dans le sens Montauban-Toulouse pour contrôler tous les véhicules de passage. Un simple contrôle routier avec pièce d'identité et justificatif de domicile pour voir si la règle des 100 kilomètres est bien respectée. Et il faut croire que oui, puisque sur les 450 véhicules contrôlés en une heure, aucune infraction n'a été relevée. 

Des contrôles routiers toutes les heures

A Toulouse, les équipes de police procèdent à des contrôles routiers de ce genre toutes les heures chaque jour sur différents secteurs. Tous ces contrôles étaient déjà renforcés avant même le week-end de l'Ascension. Et les policiers le concèdent, dans la plupart des cas, les personnes contrôlées jouent le jeu. Les amendes sont rares. Les policiers essaient aussi de faire "au cas par cas" pour chaque personne contrôlée, en s'appuyant aussi sur leur bonne volonté. Dans tous les cas, une simple attestation de déplacement, la carte grise du véhicule ou encore un justificatif de domicile prouvant que vous habitez à moins de 100 kilomètres suffisent pour ne pas être verbalisé. 

-
- © Radio France - Marius Delaunay
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu