Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Découvrez la "Cité audacieuse" à Paris, dédiée aux droits des femmes

-
Par , France Bleu Paris

La "Cité audacieuse" ouvre ses portes au public ce jeudi à Paris. Gérée par la Fondation des femmes, elle accueille des associations et a pour vocation de faire rayonner les droits des femmes. France Bleu Paris vous fait visiter.

Anne-Cécile Mailfert, Frédérique Chemaly, Julie Gayet, Sylvie Pierre-Brossolette et Fabienne Grall lors de l'inauguration de la Cité audacieuse à Paris
Anne-Cécile Mailfert, Frédérique Chemaly, Julie Gayet, Sylvie Pierre-Brossolette et Fabienne Grall lors de l'inauguration de la Cité audacieuse à Paris © Radio France - Emeline Ferry

Anne Hidalgo l'avait annoncé il y a un an : l'ouverture d'un lieu à Paris consacré à l'égalité entre les femmes et les hommes. Ça y est ! La "Cité audacieuse" ouvre ses portes ce jeudi 5 mars. Situé en plein cœur du 6e arrondissement (9 rue de Vaugirard), c'est un lieu unique en France dédié au rayonnement des droits des femmes. "Le mot d'ordre ici, c'est la sororité. Liberté, égalité, sororité", sourit l'actrice Julie Gayet, ambassadrice de la Fondation des femmes, qui gère le lieu.

C'est un espace de 1.000 m², installé dans une ancienne école (de garçons !) qui a été rénovée et mise à dispositif par la Mairie de Paris. "C'est un lieu qui a pour vocation de faire vivre le secteur associatif féministe, le faire travailler ensemble, pour faire progresser les droits des femmes ensemble", explique Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des femmes.

Julie Gayet lors de l'inauguration de la Cité audacieuse à Paris
Julie Gayet lors de l'inauguration de la Cité audacieuse à Paris © Radio France - Emeline Ferry

Il ne s'agit pas d'une maison d'accueil de victimes, précise-t-elle, mais plutôt d'un lieu d'échanges, de partage pour "faire rayonner les droites des femmes"

Au rez-de-chaussée, une grande salle permet d'accueillir des conférences, des ateliers, des cours de danse, des débats, organisés régulièrement ou ponctuellement par les associations. Il y a également un café associatif, avec un espace pour les enfants, ouvert à tous et toutes. 

Les espaces de travail pour les associations, à la Cité audacieuse à Paris.
Les espaces de travail pour les associations, à la Cité audacieuse à Paris. © Radio France - Emeline Ferry

Dans les deux étages, une quinzaine d'associations résidentes sont installées en permanence. Parmi elles : "Règles élémentaires" qui lutte contre la précarité menstruelle en récoltant des serviettes hygiéniques pour les plus démunies, "Loba" qui utilise l'art comme outil de sensibilisation, "Fémix Sports" qui promeut les femmes dans le sport, ou encore le "collectif 50/50 2000" pour l'égalité dans le cinéma. 

"Pour nous, c'était important d'avoir des bureaux, on ne pouvait pas travailler à la maison", explique Louise Delavier, de l'association "En Avant Toutes", qui anime un tchat pour les jeunes victimes de violences. "C'est important d'avoir un endroit où on peut développer des synergies, parce que le travail associatif se fait beaucoup en réseau avec d'autres associations", se réjouit-elle.

Les bureaux de "En Avant Toutes" à la Cité audacieuse à Paris.
Les bureaux de "En Avant Toutes" à la Cité audacieuse à Paris. © Radio France - Emeline Ferry

"Il y a également des espaces de travail partagé, où, des associations qui n'ont pas forcément de salariés peuvent venir se poser de temps en temps, organiser des réunions avec des bénévoles...", poursuit Anne-Cécile Mailfert.

Au deuxième étage, un studio de podcast a été installé, grâce à l'aide de La Poudre, podcast animé par Lauren Bastide, dont l'objectif est de donner la parole aux femmes. Il pourra être utilisé par toutes les femmes et les associations qui le souhaitent.

Lauren Bastide et Anne-Cécile Mailfert lors de l'inauguration de la Cité audacieuse à Paris
Lauren Bastide et Anne-Cécile Mailfert lors de l'inauguration de la Cité audacieuse à Paris © Radio France - Emeline Ferry

Un espace est également aménagé pour les associations qui souhaitent mettre en place une permanence, sur rendez-vous, pour accueillir des victimes.

Les locaux des associations sont installés dans cette ancienne école du 6e arrondissement de Paris, à la Cité audicieuse
Les locaux des associations sont installés dans cette ancienne école du 6e arrondissement de Paris, à la Cité audicieuse © Radio France - Emeline Ferry
La Cité audacieuse est installée dans une ancienne école du 6e arrondissement
La Cité audacieuse est installée dans une ancienne école du 6e arrondissement © Radio France - Emeline Ferry
La salle de permanence pour les associations qui veulent accueillir des victimes à la Cité audacieuse à Paris
La salle de permanence pour les associations qui veulent accueillir des victimes à la Cité audacieuse à Paris © Radio France - Emeline Ferry
Les locaux des associations sont installés dans une ancienen école du 6e arrondissement de Paris
Les locaux des associations sont installés dans une ancienen école du 6e arrondissement de Paris © Radio France - Emeline Ferry
Choix de la station

À venir dansDanssecondess