Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS - Des migrants vivent dans un bâtiment désaffecté à Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Depuis quelques semaines, quartier Wilson à Reims, une quarantaine de personnes dont une quinzaine d’enfants, ont trouvé refuge dans un bâtiment désaffecté. Le collectif Sövkipeu leur vient en aide et lance un appel aux dons.

Une quarantaine de migrants vivent dans ce squat quartier Wilson à Reims
Une quarantaine de migrants vivent dans ce squat quartier Wilson à Reims © Radio France - Pauline Lecouvé

Reims, France

Des escaliers traversés de câbles électriques, des débris au sol, des pièces mal chauffées, des murs décrépis... on imagine difficilement vivre dans ce lieu. Pourtant, depuis plusieurs semaines, une quarantaine de personnes dont une quinzaine d’enfants ont trouvé refuge dans ce bâtiment désaffecté du quartier Wilson.

"C'est dangereux de vivre ici", nous dit Alvar, exilé et papa d'un petit garçon de 2 ans. La cuisine est en fait un couloir, il n'y a qu'un seul toilettes pour tous les habitants, quant à l'électricité, ce sont des bénévoles ou les migrants eux-mêmes qui l'ont installée. Irakli en fait partie, lui qui vivait dans ce squat il y a quelques semaines est maintenant pris en charge par une association, alors il revient de temps en temps donner des coups de mains.

Un seul toilette pour une quarantaine de personnes dans ce squat de migrants à Reims - Radio France
Un seul toilette pour une quarantaine de personnes dans ce squat de migrants à Reims © Radio France - Pauline Lecouvé
Les migrants ont improvisé une cuisine dans un couloir aux murs décrépis - Radio France
Les migrants ont improvisé une cuisine dans un couloir aux murs décrépis © Radio France - Pauline Lecouvé
"C'est dangereux de vivre ici avec des enfants" dit un migrant - Radio France
"C'est dangereux de vivre ici avec des enfants" dit un migrant © Radio France - Pauline Lecouvé

C'est à la suite du démantèlement du camp où vivaient des migrants, rue Henri Paris, à la veille de la trêve hivernal fin octobre, que le collectif Sövkipeu s'est mis en quête d'un abri. Ce bâtiment privé est une solution provisoire et même si le propriétaire connaît la situation et qu'il laisse faire, ceux qui vivent là ne sont pas pour autant hors de menace d'expulsion. "Le Préfet a demandé au propriétaire de demander l'expulsion à la Préfecture", explique Fabien Tarrit, membre du collectif, "Dans le cas d'une expulsion, ceux qui sont en situation régulière seraient relogés, au moins temporairement, mais les autres seraient expulsés".

Dès l'entrée du bâtiment, le collectif Sövkipeu lance un appel aux autorités avec une pancarte : "Urgence réquisition. Combien de logements vacants à Reims ?". Les bénévoles qui en appelle aussi à la générosité des Rémois, ils ont régulièrement besoin de produits d’hygiène, de denrées alimentaires, de vêtements chauds ou même de radiateurs électriques.

Le bâtiment qui sert de squat à des migrants quartier Wilson à Reims - Radio France
Le bâtiment qui sert de squat à des migrants quartier Wilson à Reims © Radio France - Pauline Lecouvé
Dans la pièce principale du squat, les enfants ont fait des décorations sur les murs - Radio France
Dans la pièce principale du squat, les enfants ont fait des décorations sur les murs © Radio France - Pauline Lecouvé
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu