Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS - Dordogne : environ un millier de gilets jaunes ont défilé dans les rues de Périgueux

samedi 2 février 2019 à 18:57 Par Emeline Ferry, France Bleu Périgord

Pour leur deuxième manifestation départementale, les gilets jaunes périgourdins ont défilé dans les rues de Périgueux. Ils étaient environ 1.000 pour protester contre la politique du gouvernement.

Manif départementale gilets jaunes à Périgueux le 2 février
Manif départementale gilets jaunes à Périgueux le 2 février © Radio France - Emeline Ferry

Périgueux, France

Le temps glacial et la pluie fine n'ont pas découragé les gilets jaunes périgourdins. Ce samedi 2 février, pour leur deuxième manifestation départementale, environ un millier de personnes ont défilé dans les rues de Périgueux (800 selon la police, 2.000 selon les organisateurs). Il y a deux semaines, lors de la première marche départementale à Bergerac, ils étaient 1.500.

Ce samedi, le cortège est parti du Palais de justice de Périgueux pour un parcours chargé de symboles. D'abord, un arrêt devant le commissariat au cri de "La police avec nous". Ils sont ensuite allés devant la permanence du député LREM Philippe Chassaing, avant de chanter la Marseillaise devant la mairie. 

Puis, direction le centre des impôts et la caserne des pompiers. Là, les gilets jaunes ont observé une minute de silence en hommage aux pompiers blessés lors des manifestations. Ils ont aussi eu un mot au micro pour Olivier, ce pompier venu manifester à Bordeaux qui a été blessé par un tir de flashball mi-janvier.

Le cortège s'est ensuite rendu devant la préfecture, avant de se disperser. Venus de Bergerac, Sarlat, Mussidan, ou encore de Sainte-Foy-la-Grande, en Gironde, les gilets jaunes ont décidé d'organiser une manifestation départementale toutes les deux semaines, tout en continuant leurs actions locales entre temps. La prochaine grande marche aura lieu le samedi 16 à Sarlat.

Hommage aux manifestants blessés

Comme partout en France, les manifestants ont rendu hommage aux gilets jaunes blessés dans les rassemblements depuis le début de la mobilisation. Certains portaient de faux bandages ou un pansement sur l’œil pour dénoncer l'utilisation de lanceurs de balle de défense (LBD). C'est le cas de Sylvain, gilet jaune venu de Mussidan : "On veut montrer notre soutien aux gilets jaunes blessés, et dire que nous quand on arrive en manif, on n'a pas d'armes, alors que les policiers face à nous sont surarmés", dénonce-t-il. 

En tête de cortège, certaines femmes étaient habillées en Marianne, symbole de la République. D'autres avaient choisi un déguisement plus insolite. Comme Agnès, venue manifester dans un costume de vache. Cette Girondine explique qu'elle en a assez. "On en a marre d'être pris pour des vaches à lait. On veut montrer que les gilets jaunes n'abandonnent pas", dit-elle.