Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

PHOTOS - Faute de places après la fermeture d'une mosquée grenobloise, des fidèles prient sur le trottoir

vendredi 15 février 2019 à 19:54 Par Justine Dincher, France Bleu Isère et France Bleu

Après la fermeture administrative d'une grande mosquée de la Villeneuve à Grenoble (Isère), les fidèles ont dû trouver d'autres endroits pour prier ce vendredi 15 février. Mais certaines salles de prières étaient trop petites...

À la Villeneuve, certains musulmans doivent prier sur le trottoir après la fermeture de leur mosquée.
À la Villeneuve, certains musulmans doivent prier sur le trottoir après la fermeture de leur mosquée. © Radio France - Justine Dincher

Grenoble, France

Une semaine après la fermeture de la mosquée Al-Kawthar à la Villeneuve de Grenoble (Isère), les fidèles ont du prier sur le trottoir devant une autre petite mosquée du quartier pour la grande prière du vendredi. La semaine dernière, le préfet de l'Isère avait ordonné la fermeture pendant six mois de la mosquée Al-Kawthar, reprochant à l'imam principal de soutenir le djihad et assurant qu'un groupe d'une vingtaine de personnes radicalisées ont fréquenté ou fréquentaient toujours ce lieu de culte.

Des tapis sur le trottoir

À seulement une centaine de mètres de la mosquée fermée, une dizaine de grands tapis ont été déroulés sur le trottoir, devant l'entrée de la mosquée Tawba. Certains fidèles ont emmené leur propre petit carré pour s'agenouiller et prier pendant un peu moins d'une demi-heure. "Aujourd'hui, on a de la chance parce qu'il fait beau, mais si il pleut cela va être trop compliqué... et surtout le vendredi !", explique un fidèle, "On est un peu serrés le vendredi". 

Inquiétude autour du ramadan

Il y a environ 200 places à l'intérieur de cette petite mosquée, pleine à craquer. Une cinquantaine de personnes n'ont pas pu entrer à l'intérieur ce vendredi. L'imam de la mosquée explique qu'il accueille tous ces fidèles d'une autre mosquée de bon cœur, mais que cette situation ne pourra pas durer éternellement : "un mois ou deux mois, cela passe... Jusqu'au ramadan ! Au ramadan, il y a encore plus de monde". 

Ces prières sur le trottoir, c'est aussi le cas devant plusieurs autres salles de prières de Grenoble, d'après l'association qui gère la mosquée fermée. Elle espère toujours pouvoir discuter avec la préfecture, afin de rouvrir avant le début du ramadan qui commence au mois de mai. Lors de l'audience devant le tribunal administratif la semaine dernière, la préfecture avait assuré qu'il y avait neuf mosquées grenobloises capables d'accueillir les fidèles de la mosquée Al-Kawthar.

Une prière particulière pour les musulmans de la Villeneuve de Grenoble

De grands tapis ont été déballés à la mi-journée. - Radio France
De grands tapis ont été déballés à la mi-journée. © Radio France - Justine Dincher
De grands tapis ont été déroulé devant la petite mosquée. - Radio France
De grands tapis ont été déroulé devant la petite mosquée. © Radio France - Justine Dincher
La salle de prière Tawba a rapidement été remplie. - Radio France
La salle de prière Tawba a rapidement été remplie. © Radio France - Justine Dincher
La prière sur le trottoir a duré une petite demi-heure ce vendredi midi. - Radio France
La prière sur le trottoir a duré une petite demi-heure ce vendredi midi. © Radio France - Justine Dincher