Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Grenoble : plongée au cœur de la MC2 occupée

-
Par , France Bleu Isère

Depuis le 16 mars, la Maison de la culture grenobloise (MC2) est le théâtre d'une occupation qui a rassemblé jusqu'à 300 personnes. Aujourd'hui beaucoup moins nombreux, les manifestants continuent leur combat pour la réouverture des salles de spectacles.

La salle de spectacles MC2 à Grenoble est occupée depuis le 16 mars 2021.
La salle de spectacles MC2 à Grenoble est occupée depuis le 16 mars 2021. © Radio France - Louise Buyens

Cela fait bientôt six semaines que la MC2 à Grenoble est occupée jour et nuit par des acteurs de la culture et avec le soutien de la direction. Depuis le 16 mars et dans le sillage d'un mouvement national, les manifestants réclament la réouverture de tous lieux culturels mais aussi l'annulation de la réforme de l'assurance chômage

REPORTAGE - Dans l'enceinte de la MC2, la lutte s'organise au quotidien

Pour lutter dans le confort, un coin cuisine a été aménagé.
Pour lutter dans le confort, un coin cuisine a été aménagé. © Radio France - Louise Buyens
Il y a même un réfrigérateur.
Il y a même un réfrigérateur. © Radio France - Louise Buyens
De nombreuses banderoles, vestiges d'actions passées, jonchent le sol de la MC2.
De nombreuses banderoles, vestiges d'actions passées, jonchent le sol de la MC2. © Radio France - Louise Buyens

Mi-mai comme ligne de mire 

Benjamin régisseur et membre du collectif "Culture essentielle en lutte"

Le gouvernement a annoncé cette semaine une réouverture progressive des lieux culturels à partir du 15 mai. Une annonce qui redonne le sourire au collectif isérois "Culture essentielle en lutte", à l'origine de l'occupation de la MC2 Grenoble même si l'un de ses membres, Benjamin, se méfie. La réouverture à partir du 15 mai ne doit pas se faire à n'importe quel prix : "Le gouvernement voit que le mouvement n'est pas prêt de s'arrêter et il nous lâche quelques petites choses pour nous calmer. Mais il ne faut pas oublier que notre revendication principale, au-delà de la réouverture, c'est l'articulation entre nos emplois et les droits sociaux. On se bat contre la réforme de l'assurance chômage et il ne faut pas que les intermittents soient l'arbre qui cache la forêt", insiste le régisseur. 

Les revendications sont affichées sur les fenêtres.
Les revendications sont affichées sur les fenêtres. © Radio France - Louise Buyens
Le dortoir improvisé, pour lutter 24h/24.
Le dortoir improvisé, pour lutter 24h/24. © Radio France - Louise Buyens

Convergence des luttes 

Le mouvement est désormais rejoint par plusieurs associations et collectifs isérois (Les 7 des jardins de la Buisserate, Les résidents d'Arlequin, l'Alliance Citoyenne et les Gilets Jaunes unitaires Pierre et Marie Curie). La convergence des luttes est la clé pour se faire entendre, défend Benjamin : "Si chacun reste dans son coin, ça ne marchera pas. Nos revendications sur la culture touchent l'assurance chômage, la question de la précarité, de la pauvreté, du libéralisme et ainsi de suite donc on doit rester unis".

Des prises de paroles ont lieu chaque jour devant la MC2.
Des prises de paroles ont lieu chaque jour devant la MC2. © Radio France - Louise Buyens
Choix de la station

À venir dansDanssecondess