Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - La Dordogne aura bientôt son parcours d'eaux-vives

-
Par , France Bleu Périgord

D'ici 2024, la ville de Bergerac devrait accueillir un parcours d'eaux-vives. Le projet a été présenté ce vendredi 16 avril. Le budget est estimé à 10 millions d'euros.

Le projet doit voir le jour d'ici 2024
Le projet doit voir le jour d'ici 2024 - Conseil départemental de la Dordogne

La Dordogne aura bientôt son parcours d'eaux-vives ! Le projet a été présenté ce vendredi 16 avril devant les élus de la Communauté d'Agglomération Bergeracoise. Il prévoit la construction d'une descente d'une longueur de 300 mètres au niveau du barrage de Bergerac, de la construction d'un bâtiment de 1.000 m², et de gradins avec près de 3.000 places. C'est le département qui devrait prendre en charge la maîtrise d'ouvrage. Le budget est estimé à 10 millions d'euros.

Un projet vieux de 20 ans

L'idée de créer un parcours d'eaux-vives en Dordogne n'est pas nouvelle. Elle est dans la tête du président du département depuis plus de 20 ans. "On est premier en terme de déplacement nautique. On a 70 entreprises qui louent des canoës, 450 000 pratiquants chaque année en Périgord. Je suis persuadé qu'un parcours d'eaux-vives va compléter l'offre touristique et sportive" explique Germinale Peiro, également ancien vice-champion du monde de canoë biplace mixte. 

Le parcours d'eaux-vives fera 300 mètres
Le parcours d'eaux-vives fera 300 mètres - Conseil départemental de la Dordogne

Avant Bergerac, d'autres sites ont été envisagés à Périgueux sur l'Isle ou à Aubas sur la Vézère, mais les débits d'eau ne sont pas assez important l'été. C'est la ville de Cyrano qui présentait le plus d'avantages, surtout que le projet se veut global. Il va s'accompagner de la création d'une passerelle piétonne au-dessus de la Dordogne. Un camping haut de gamme doit s'implanter à proximité avec 300 emplacements. La route départementale 936 va voir son accessibilité améliorée. Le parcours d'eaux-vives servira également de passe à poissons.

Pour les sportifs mais aussi les habitants et touristes

Germinal Peiro a annoncé que le site devrait ouvrir pour l'année olympique de 2024. "Il y aura des activités pour les scolaires, les touristes, les habitants de 7 à 77 ans, mais ça pourra aussi être un site de compétition que ce soit au niveau régional, national et même international." 

3.000 places seront créées
3.000 places seront créées - Conseil départemental de la Dordogne
Le parcours d'eaux-vives se situera au niveau du barrage de Bergerac
Le parcours d'eaux-vives se situera au niveau du barrage de Bergerac - Conseil départemental de la Dordogne
Choix de la station

À venir dansDanssecondess