Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS | Le Mans : le jardin éphémère bientôt assemblé place de la République

-
Par , France Bleu Maine

800 mètres carrés pour profiter et se détendre, c'est ce qui attend les Manceaux place de la République. De mi-juillet jusqu'à début septembre, une pergola, des chaises longues et des fleurs seront installés. Un jardin éphémère pour rendre la place plus végétale. Petit tour du côté des ateliers.

Parmi les paysagistes du Centre Horticole du Mans qui ont travaillé sur le projet, il y a Sylvia à droite. En tout, près de 1 000 vivaces ont été plantées.
Parmi les paysagistes du Centre Horticole du Mans qui ont travaillé sur le projet, il y a Sylvia à droite. En tout, près de 1 000 vivaces ont été plantées. © Radio France - Kathleen Comte

Le Mans, France

Les Manceaux et Mancelles l'attendaient. Il arrive. Le jardin éphémère sur la place de la République : 800 mètres carrés composés de bacs de fleurs, de pergola, de bancs et autres chaises longues. Un petit coin de verdure pour rendre la place moins "minérale" et répondre à l'attente des habitants.  Ce projet a tout de même nécessité quelques ajustements puisque la place est en pente, mais tout est presque prêt et sera assemblé entre le 10 et le 14 juillet pour rester en place jusqu'au 9 septembre. Petit tour dans les ateliers de fabrication de la Métropole et au centre Horticole.

Sur place, on trouve des éléments modulables qui peuvent se monter et se démonter rapidement. Un équipement qui devait répondre à un défi : la pente de la place de la République. 3% d'inclinaison qui ont tout compliqué comme l'explique Aldric Sedenne, technicien au bureau d'étude du projet (il a travaillé sur les plans) : "Ça rend l'installation beaucoup plus complexe notamment pour les bacs puisqu'on est obligé de régler l'inclinaison. Tout le mobilier a des pieds réglables." Le mobilier arrivera donc en kit sur des palettes et devra être assemblé rapidement en suivant les plans. 

Les futurs bacs seront complètement entourés de bois brut et clair. En tout il y aura environ 80 bacs place de la République qui contiendront près de 1 000 plantes vivaces. - Radio France
Les futurs bacs seront complètement entourés de bois brut et clair. En tout il y aura environ 80 bacs place de la République qui contiendront près de 1 000 plantes vivaces. © Radio France - Kathleen Comte
Ici, une version réduite de la pergola de 15 mètres de long qui sera installée sur la place. En revanche, les neuf chaises longues ressembleront bien à celle-ci. - Radio France
Ici, une version réduite de la pergola de 15 mètres de long qui sera installée sur la place. En revanche, les neuf chaises longues ressembleront bien à celle-ci. © Radio France - Kathleen Comte

En tout, quatre agents ont travaillé à plein temps pour construire les sept bancs, la pergola de 15 mètres de long, les neuf chaises longues et les 80 bacs qui s'installeront place de la République. Des bacs complètement entourés de bois brut et blanc, fleuris par plusieurs paysagistes du Centre Horticole du Mans. Parmi la douzaine de plantes par bac - en tout environ 1 000 plantes vivaces - que retrouve-t-on ?  

Réponse avec Cécile Naslin, responsable de la production horticole : "Les 900 vivaces sont dans les tons bleus, mauves et des taches de orange. Il y a aussi des feuillages aromatiques, des plantes nourricières, des plantes aromatiques, des plantes odorantes et des graminées de couleurs différentes. Le fait d'être à proximité du public ont orienté mes collègues à choisir en partie des plantes odorantes ou à feuillage odorant, pour que les gens puissent toucher." A noter également que 150 arbres seront installés sur la place dont 13 arbres fruitiers qui seront ensuite replantés à l'automne. 

Sur les 150 arbres installés sur la place, 13 seront fruitiers : pommiers, abricotier, kaki, châtaignier, cerisier...  - Radio France
Sur les 150 arbres installés sur la place, 13 seront fruitiers : pommiers, abricotier, kaki, châtaignier, cerisier... © Radio France - Kathleen Comte

Et pourquoi éphémère et pas permanent ? 

Et pour ceux qui se demanderaient pourquoi un jardin éphémère et pas permanent ? Plusieurs raisons à cela que nous explique Bernard Breux adjoint au maire en charge de la nature en ville : "Il y a d'abord une dalle qui couvre le parking. Tous les aménagements, y compris le tramway, font que cette place est restée minérale. Et puis, l'autre réalité, c'est qu'elle est minérale parce qu'elle accueille des événements importants. Si on disait aujourd'hui qu'on dégage un espace pour le végétaliser et que ça nous prive de la Parade des pilotes par exemple, je pense que de nombreux habitants seraient contre."

Un autre jardin éphémère - plus petit - sera également installé aux mêmes dates parc des Glonnières. Le coût pour ces deux jardins est de 200 000 euros.

Choix de la station

France Bleu