Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Le Palais Bulles, la villa folle de Pierre Cardin à Théoule-sur-Mer

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Le couturier Pierre Cardin, décédé ce mardi, avait racheté en 1991 le Palais Bulles, une villa délirante de 1.200 mètres carrés au bord de la Méditerranée, à Théoule-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Il y organisait des réceptions et des défilés, et y exposait des objets d'art.

Le Palais Bulles, à Théoule-sur-Mer
Le Palais Bulles, à Théoule-sur-Mer © Maxppp - Frédéric Speich

Posée sur une falaise du massif de l'Estérel, la villa rose ressemble à s'y méprendre à la demeure de la famille Barbapapa. Le Palais Bulles, œuvre d'Antti Lovag, spécialiste des maisons bulles et de l'architecture organique, a été construit entre 1975 et 1984 pour le compte de Pierre Bernard sur les hauteurs de Théoule-sur-Mer. Avec ses façades arrondies évoquant les habitats troglodytes, c'est la deuxième réalisation de l'architecte hongrois dans les Alpes-Maritimes, après une première maison édifiée à Tourrettes-sur-Loup. 

À la mort de son premier propriétaire en 1991, le Palais est racheté par le couturier Pierre Cardin, qui l'agrandit en y ajoutant un amphithéâtre extérieur. Il fait alors de la villa un lieu de réception, notamment pendant le Festival de Cannes, et y expose sa collection de mobilier, d'objets d'art et de design des années 60 et 70. Il y organise aussi des défilés de mode pour sa propre maison de haute couture, ou pour d'autres, comme Dior.

"C’est le corps d’une femme, tout est absolument sensuel." (Pierre Cardin)

Le Palais Bulles, c'est la villa des superlatifs : d'abord par son architecture tout en courbes, puis par sa taille : 1.200 mètres carrés de surface, une immense salle de réception, un salon panoramique, 10 suites décorées par des artistes contemporains tels que Patrice Breteau, Jérôme Tisserand ou Daniel You, une piscine, plusieurs bassins, un jardin d'une surface de 8,5 hectares et un théâtre de verdure de 370 mètres carrés et 500 places.

En 2016, Pierre Cardin avait annoncé la mise en vente de la villa pour un prix estimé à 350 millions d'euros, ce qui avait beaucoup fait jaser. À ce jour, le Palais Bulles n'a toujours pas trouvé preneur.

Le Palais Bulles, posé sur les hauteurs de Théoule
Le Palais Bulles, posé sur les hauteurs de Théoule © Maxppp - Frédéric Speich
Des courbes tout en rondeur
Des courbes tout en rondeur © Maxppp - Frédéric Speich
Même la piscine est ronde au Palais Bulles
Même la piscine est ronde au Palais Bulles © Maxppp - Frédéric Speich
Choix de la station

À venir dansDanssecondess