Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS - Les autorités s'activent sur le dossier de la décharge sauvage du plateau de l'Arbois

-
Par , France Bleu Provence

Depuis quatre ans, des tonnes de détritus sont répandues quotidiennement sur le plateau de l’Arbois, non loin de la gare Aix-TGV. Dès ce lundi, les gens du voyages présents sur le site sont menacés d'expulsion.

Décharges sauvage du plateau de l'Arbois
Décharges sauvage du plateau de l'Arbois © Radio France - Romain Sost

Aix-en-Provence, France

Imaginez le balai de 2.000 semi-remorques près de la gare TGV d'Aix-en-Provence. C'est le nombre de camions qu'il faudrait pour débarrasser ce magnifique plateau des 180.000 mètres cubes de déchets entassés. Quatre ans après l'apparition de cette décharge sauvage, les autorités entendent bien changer cela, et ça commence par l'expulsion des gens du voyages installés sur place.

Une expulsion injuste

Christophe habite sur le plateau de l'Arbois depuis deux ans avec sa famille. Il trouve cette décision "injuste car les Roms qui se trouvent juste à côté ne sont pas expulsés". Néanmoins, pour ce père de famille ferrailleur, la situation ne va pas s'améliorer :"C'est nous qui empêchons certains camions de décharger." 

Après cette expulsion, la sécurisation du site est la priorité avec des caméras de vidéosurveillance qui pourraient être installées, afin d'empêcher de nouveaux dépôts. Des policiers pourraient également patrouiller dans la zone. 

Place au tri

Le budget estimé pour donner une seconde vie aux détritus est de 5 millions d'euros. Anne-Laurence Petel, la député LREM de la 14e circonscription des Bouches-du-Rhône s'interroge sur l'organisation d'une telle entreprise "Ces déchets ne peuvent pas être enfouis car ils sont très différents, certains sont dangereux, d'autres non".

Et déjà depuis l'annonce du sous-préfet d'Aix-en-Provence de s'attaquer à ce chantier, l'élue prévient que "de nouveaux dépôts sauvages ont lieu à Luynes et sur la route de Ventabren". 

L'abandon sauvage par des professionnels est passible de deux ans de prisons et 75.000 euros d'amende.

Décharges sauvage du plateau de l'Arbois - Radio France
Décharges sauvage du plateau de l'Arbois © Radio France - Romain Sost
Décharges sauvage du plateau de l'Arbois - Radio France
Décharges sauvage du plateau de l'Arbois © Radio France - Romain Sost
Décharges sauvage du plateau de l'Arbois - Radio France
Décharges sauvage du plateau de l'Arbois © Radio France - Romain Sost
Choix de la station

France Bleu