Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mission "Alpha", la deuxième aventure de Thomas Pesquet dans l'espace

PHOTOS - Les écoliers gardois impatients de suivre la nouvelle aventure de Thomas Pesquet

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Thomas Pesquet s'envole normalement ce vendredi en direction de la Station spatiale internationale. Les élèves de la Boissières et de Saint-Dionisy comptent suivre sa nouvelle expédition de près, quatre ans après avoir eu la chance de parler en direct avec l'astronaute star.

Une vingtaine d'écoliers de Boissières et de Saint-Dionisy avaient eu l'occasion de parler en direct avec Thomas Pesquet lors de sa mission en 2017.
Une vingtaine d'écoliers de Boissières et de Saint-Dionisy avaient eu l'occasion de parler en direct avec Thomas Pesquet lors de sa mission en 2017. - DR

Décollage imminent pour Thomas Pesquet. L'astronaute star de 43 ans doit s'envoler ce vendredi midi depuis la Floride en direction de la Station spatiale internationale pour une mission de six mois, quatre ans et demi après son premier séjour dans l'espace. Un séjour que les écoliers de Boissières et de Saint-Dionisy ne sont pas près d'oublier. Pour cause, une vingtaine d'entre eux avaient eu la chance de parler avec le spationaute.

C'était au mois de février 2017. - Le vol habité de la Nasa et de SpaceX vers la Station spatiale internationale (ISS) était initialement prévu ce jeudi mais il a été reporté d'une journée à cause de la météo.

"On lui a parlé, on l'a regardé à l'écran, c'était trop bien." - Nathan, élève de CE2 à l'école de Boissières

"C'est vraiment incroyable de parler avec un astronaute qui est dans la Station spatiale alors que nous on est sur Terre", se souvient Alexis, 12 ans. Son petit-frère Nathan rêve de construire des fusées depuis cet échange. Il avait 4 ans : "On lui a parlé, on l'a regardé à l'écran, c'était trop bien. Je lui ai demandé s'il mangeait bien dans la station, il m'a répondu que oui, qu'il avait beaucoup de provisions et qu'il avait des plats préparés par des cuisiniers français." 

Plus de quatre ans se sont écoulés, mais les deux frères ont toujours les yeux qui pétillent quand ils évoquent ce moment privilégié. Après des mois de préparation en classe, c'est en grande partie grâce à leur père que la liaison avait pu être établie, depuis la salle Espace à Vergèze. 

Fabrice Faure préside le club de radio amateur de la Vaunage : "On avait un récepteur, des ordinateurs, on avait mis nos équipements le plus en hauteur possible pour avoir des conditions optimales." Pari réussi pour cet ingénieur informatique.

Prochaine liaison en direct de la Lune ?

Cette année, la famille Faure n'aura pas l'occasion de contacter directement Thomas Pesquet, mais pas question pour autant de manquer la nouvelle aventure de l'astronaute. "En plus il sera commandant en fin de mission, on regardera le décollage à la maison, promet Nathan, "à la télévision et sur les réseaux sociaux", ajoute son père qui, lui, a déjà de nouveaux projets en tête. 

Fabrice Faure espère que Thomas Pesquet fera partie des Européens sélectionnés pour une mission vers la Lune dans le cadre du programme américain Artémis. Une occasion rêvée pour rétablir le lien.

Elèves et spectateurs dans la salle Espace de Vergèze au moment de la liaison avec Thomas Pesquet.
Elèves et spectateurs dans la salle Espace de Vergèze au moment de la liaison avec Thomas Pesquet. - DR
Après des mois de préparation en classe, c'est en grande partie grâce à Fabrice Faure, radio amateur, que la liaison avec Thomas Pesquet avait pu être établie.
Après des mois de préparation en classe, c'est en grande partie grâce à Fabrice Faure, radio amateur, que la liaison avec Thomas Pesquet avait pu être établie. - DR
L'équipement installé sur le toit de la salle Espace de Vergèze pour établir la communication audio et vidéo avec la station spatiale internationale.
L'équipement installé sur le toit de la salle Espace de Vergèze pour établir la communication audio et vidéo avec la station spatiale internationale. - DR
Choix de la station

À venir dansDanssecondess