Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS - Dordogne : les fouilles archéologiques se poursuivent près de Beynac

dimanche 10 juin 2018 à 5:33 Par Willy Moreau, France Bleu Périgord

Les fouilles préventives avant l'arrivée du prochain contournement routier de Beynac doivent se terminer à la fin du mois de juillet.

Douze archéologues travaillent depuis le mois de mars sur ces fouilles.
Douze archéologues travaillent depuis le mois de mars sur ces fouilles. © Radio France - Willy Moreau

Une équipe de douze archéologues du département de la Dordogne travaillent depuis le 19 mars en face de l'ancienne gare de Fayrac, en remontant vers la Treille. Comme l'impose la loi désormais, avant toute installation d'infrastructures, il faut entamer des fouilles préventives pour savoir si se cachent ou non des vestiges exceptionnels. 

Des bâtiments gaulois et gallo-romains

Le chantier s'étend sur deux hectares. "Nous avons fait un décapage mécanique, explique Céline Lagarde-Cardona, archéologue au département. C'est-à-dire qu'on retire la terre jusqu'à ce qui nous intéresse"

Des pelleteuses ont retiré toute une couche de terre avant le début des fouilles. - Radio France
Des pelleteuses ont retiré toute une couche de terre avant le début des fouilles. © Radio France - Willy Moreau

Les découvertes sont majeures d'après l'archéologue puisque le site regroupe à la fois des vestiges datant des Gaulois et de l'époque gallo-romaine : "Après la conquête de Jules César, on se rend compte que les habitants sont restés sur place mais se sont adaptés à une nouvelle façon de vivre. Avant ils construisaient sur poteaux-porteurs avec du bois et des murs en torchis. Ensuite, ils construisaient avec du mortier et de la pierre"

Ce dépotoir renferme des vestiges de l'époque gallo-romaine.  - Radio France
Ce dépotoir renferme des vestiges de l'époque gallo-romaine. © Radio France - Willy Moreau

Les murs d'une ancienne construction ont d'ailleurs été retrouvés. Ils font environ vingt mètres de long "et encore ils se poursuivent en dehors de notre domaine de recherche". Céline Lagarde-Cardona s'intéresse à la vaisselle laissée dans ce "dépotoir". Elle sera analysée et étudiée au service archéologique départemental à Périgueux. 

Certains endroits atteignent deux mètres de profondeur. - Radio France
Certains endroits atteignent deux mètres de profondeur. © Radio France - Willy Moreau

Le 31 juillet prochain, la terre déplacée sera remise sur le chantier. Les découvertes réalisées pour le moment ne pourront pas permettre d'annuler le chantier : "Il faut une découverte exceptionnelle comme un amphithéâtre par exemple, reconnait l'archéologue. Ici, ce n'est pas le cas"