Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Moselle : pour soutenir les restaurateurs, le centre commercial B'EST fait tirer leurs portraits

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le centre commercial B'EST de Farébersviller prend en photo une cinquantaine de restaurateurs de la région pour leur redonner de la visibilité alors qu'ils sont fermés depuis des mois en raison de la crise sanitaire. Une généreuse campagne de communication pour les aider à repartir du bon pied.

Rachel et Mélanie sont crêpières dans l'établissement "Au Sirop d'érable" à  Sarreguemines
Rachel et Mélanie sont crêpières dans l'établissement "Au Sirop d'érable" à Sarreguemines © Radio France - Natacha Kadur

Le centre commercial B'EST de Farébersviller a décidé de prendre en photo une cinquantaine de restaurateurs de Moselle-Est, pour créer une dynamique positive autour de leur réouverture prochaine, le 19 mai en terrasse et le 9 juin en salle. Il offre cette généreuse campagne de communication pour les soutenir alors qu'ils ont été fermés pendant des mois durant la crise sanitaire.

Nelson et Paola travaillent au restaurant "Gine" dans le centre commercial B'EST.
Nelson et Paola travaillent au restaurant "Gine" dans le centre commercial B'EST. © Radio France - Natacha Kadur

La photographe Sophie Maré, basée à Seingbouse, à quelques pas du centre commercial, a été choisie pour leur tirer le portrait. 48 établissements sont représentés, et leurs gérants sont venus poser en studio, seul ou en duo, lors d'un shooting organisé sur trois jours.

La professionnelle avait prévu un certain nombre d'accessoires, avec l'idée de créer une mise en scène vivante et dynamique : « Il faut surtout que cela corresponde aussi à leur personnalité et à leur façon de travailler », explique-t-elle.

La cinquantaine de portraits sera affichée sur des panneaux de 4 mètres sur 3 , dans les villes de Forbach, Sarreguemines ou Saint Avold
La cinquantaine de portraits sera affichée sur des panneaux de 4 mètres sur 3 , dans les villes de Forbach, Sarreguemines ou Saint Avold © Radio France - Natacha Kadur

Des tomates qui sautent d'une casserole pour les uns, des spatules à crêpes tenus comme des sabres pour d'autres, chacun a pu révéler son visage et sa personnalité, le temps de quelques crépitements de flash. Beaucoup sont touchés par ce geste, qui leur assure une belle publicité en vue de leur réouverture. 

Solidaire du tissu économique local

L'idée était de mettre un visage sur ces restaurateurs « dont on parle beaucoup depuis des semaines, des mois », explique Barthélemy Jeanroch, directeur du centre commercial B'EST. L’établissement avait déjà fait le choix lors du premier confinement de racheter les stocks de ses enseignes de chocolaterie pour les offrir au personnel soignant. 

Le centre commercial a également investi près de 8000 euros en bons d'achat chez ces restaurateurs qu'il fera ensuite gagner à ses clients
Le centre commercial a également investi près de 8000 euros en bons d'achat chez ces restaurateurs qu'il fera ensuite gagner à ses clients © Radio France - Natacha Kadur

Pour Barthélemy Jeanroch, cette opération lui permet de se montrer solidaire de ces acteurs essentiels du tissu économique local : « Il n'y a pas de grands centres commerciaux d'un côté et de petits restaurateurs de l'autre. Il y a une addition d'entreprises qui mettent beaucoup de passion dans leur métier. C'est probablement des gens qui sont peut-être clients chez nous. On a sans doute des clients en commun. On a besoin qu'ils aillent bien » explique-t-il. Près de 30.000 euros ont été investis pour cette campagne.

Christelle et Manu, gérants du restaurant "Le carnivore" à Cocheren
Christelle et Manu, gérants du restaurant "Le carnivore" à Cocheren © Radio France - Natacha Kadur

Les portraits seront dévoilés le 23 mai prochain sur des panneaux d'affichage publicitaire dans les villes de Forbach, Sarreguemines ou encore Saint-Avold. Ils seront également visibles dans le centre commercial B'EST et sur les réseaux sociaux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess