Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

PHOTOS - Pays Basque : Espelette a ouvert Elika, son épicerie paysanne et bio

-
Par , France Bleu Pays Basque

Un an après la fermeture de la dernière épicerie les habitants d’Espelette ont à nouveau un commerce de proximité avec la création d’Elika. Sa particularité : elle est gérée par un collectif de 12 fermes, membres du réseau de producteurs fermiers basques, Idoki.

Le premier jour d'ouverture d'Elika était le vendredi 24 mai
Le premier jour d'ouverture d'Elika était le vendredi 24 mai © Radio France - Jennifer Biabatantou

Après des mois d’attente, les Ezpeletar ont désormais leur commerce de proximité, l’ancien magasin d'alimentation générale ayant fermé. A la place, il devait naître une boutique de linges basques et de souvenirs, ce qui avait, notamment, provoqué la protestation des habitants. Finalement c'est Elika, "nourri" en basque, une épicerie paysanne et bio qui a vu le jour après un appel d'offre lancé par la mairie. Elle est située dans une ancienne habitation, propriété de la municipalité.

© Radio France - Jennifer Biabatantou

La gestion confiée à des producteurs fermiers du Pays Basque

C'est un collectif de 12 fermes du Pays Basque (Espelette, Itxassou, Sare, Hasparren, Mendionde, Ascarat) créé pour ce projet, baptisé Elika qui gère les locaux. La réalisation « a été un travail de longue haleine, explique Stéphane Michelena, président de ce groupe de producteurs fermiers basques. Depuis septembre, on fait des réunions tous les lundis. On a fait des choses qu’on ne penserait jamais faire dans notre vie. On a été ferronnier, agenceur d’intérieur, communicant, menuiser : on a fait de tout !"

Ce que l'on peut trouver dans cette épicerie ne diffère de ce que l'on trouve d'ordinaire, excepté que les fruits et légumes bio, viandes et charcuterie sont  principalement fournis par les éleveurs et agriculteurs du collectif. Ce concept proposé n'est en rien "un phénomène de mode, affirme Stéphane Michelena, c'est une philosophie de vie. On a voulu aller jusqu'au bout de nos idées."

Stéphane Michelena, président de Elika

Le réseau Idoki étend son champs d'action 

Pour mener à bien ce projet, le réseau de producteurs fermiers du Pays Basque, Idoki, auquel adhère le collectif Elika, l'a chapeauté : " c'est une première pour nous. On a voulu ouvrir l'épicerie même si ce n'était pas notre cœur de métier, explique Patrick Sallabery, le président. Mais Espelette a une image très forte au niveau du tourisme et il nous semblait important que nos producteurs soient présents pour montrer qu'ici il y a une agriculture paysanne qui essaye de se battre et s'accrocher pour faire vivre des petites fermes."

L'enjeu aussi de cette épicerie :

"répondre à une demande ! Notre objectif à Idoki, n'est pas que de s'adresser aux touristes, pour nous il était important que les Ezpeletar trouvent aussi de l’épicerie sans sortir leur voiture, puissent trouver des produits de qualité dans leur propre village", précise Patrick Sallabery

,"

Patrick Sallaberry, président du réseau Idoki

© Radio France - Jennifer Biabatantou
La majorité des produits proposés sont bio et issus du circuit court
La majorité des produits proposés sont bio et issus du circuit court © Radio France - Jennifer Biabatantou
Deux emplois en CDI ont été créés
Deux emplois en CDI ont été créés © Radio France - Jennifer Biabatantou
© Radio France - Jennifer Biabatantou
© Radio France - Jennifer Biabatantou
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu