Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

PHOTOS - Plus de 5.000 personnes à la 4e marche pour le climat de Montpellier

dimanche 27 janvier 2019 à 20:00 Par Adrien Serrière, France Bleu Hérault

La quatrième marche pour le climat a rassemblé plus de 5.000 personnes à Montpellier dimanche 27 janvier. Dans le cortège, de nombreuses associations ou organisations de défense de l'environnement, mais aussi des syndicats, des partis politiques, des gilets jaunes et des citoyens lambda.

Les Héraultais se sont mobilisés en masse pour cette 4e marche pour le climat.
Les Héraultais se sont mobilisés en masse pour cette 4e marche pour le climat. © Radio France - Adrien Serrière

Montpellier - France

Les revendications comme les profils des manifestants étaient parfois très différents lors de cette quatrième marche pour le climat de Montpellier. Mais le point commun à ses plus de 5.000 participants, c'est une volonté de changement politique. "On est plus chauds que le climat !" ont scandé à plusieurs reprises les marcheurs. 

Des gilets jaunes dans le cortège

Des fanfares, batucadas et des chorales ont accompagné le cortège dans une ambiance festive et musicale. Une nouvelle fois, des gilets jaunes ont participé à cette manifestation. "C'est la convergence des luttes", explique Camille qui aimerait qu'en retour, les défenseurs de l'environnement viennent d'avantage grossir les rangs des gilets jaunes : "Quand on se bat pour le climat on ne peut pas juste se battre pour le climat", argumente la jeune femme. 

Dix propositions pour la métropole de Montpellier 

Le collectif "Citoyens pour le climat", organisateur de la marche, propose des mesures à appliquer localement pour mieux préserver l'environnement : 

  • Développer les lignes de Tram, bus urbains et périurbains et améliorer le réseau cyclable existant 
  • Limiter la vitesse à 30 km/h en ville pour les véhicules à moteur
  • Créer une journée sans voiture à Montpellier 
  • Réaménager des espaces verts et des jardins ou potagers partagés dans la ville
  • Mettre en place un repas 100 % bio et local une fois par semaine dans les cantines et un repas végétarien par jour
  • Accélérer la rénovation thermique des logements sociaux et mise aux normes des nouvelles constructions
  • Éteindre l'éclairage publicitaire des magasins la nuit et les obliger à fermer leurs portes pour ne pas gaspiller de l'énergie
  • Mettre en place des panneaux solaires et éoliens sur les bâtiments et parkings publics 
  • De la transparence sur la gestion des déchets de la métropole et mise en place d'une formation pour les citoyens. 
  • Taxation des entreprises les plus polluantes en déchets urbain 
Une fanfare a accompagné la manifestation. - Radio France
Une fanfare a accompagné la manifestation. © Radio France - Adrien Serrière
Des manifestants déguisés. - Radio France
Des manifestants déguisés. © Radio France - Adrien Serrière
"Quand c'est fondu, c'est foutu", dit cette pancarte de manifestants. - Radio France
"Quand c'est fondu, c'est foutu", dit cette pancarte de manifestants. © Radio France - Adrien Serrière
Des défenseurs de la cause animale étaient également présents dans le cortège. - Radio France
Des défenseurs de la cause animale étaient également présents dans le cortège. © Radio France - Adrien Serrière
"Il n'y a pas de Plan(ète) B" - Radio France
"Il n'y a pas de Plan(ète) B" © Radio France - Adrien Serrière
"Votre planète vous la voulez bleue ou bien cuite ? Pas saignante en tout cas!" - Radio France
"Votre planète vous la voulez bleue ou bien cuite ? Pas saignante en tout cas!" © Radio France - Adrien Serrière