Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Le centre d'enfouissement des déchets nucléaires de Bure dans la Meuse

VIDÉOS - Plus de 1 500 personnes pour la manifestation anti-nucléaire à Nancy, 3 000 selon les organisateurs

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Les associations anti-nucléaire ont manifesté dans le calme ce samedi après-midi à Nancy à l'appel du collectif "Vent de Bure". Plus de 1 500 personnes ont battu le pavé selon nos estimations, 3 000 selon les organisateurs. Il n'y a pas eu d'interpellations.

L'encadrement policier est décrié par les manifestants.
L'encadrement policier est décrié par les manifestants. © Radio France - Thierry Colin

Nancy, France

  • Plus de 1 500 militants anti-nucléaire ont défilé dans le calme ce samedi après-midi à Nancy contre le projet d'enfouissement des déchets radioactifs Cigéo de Bure en Meuse. 3 000 selon les organisateurs du collectif "Vent de Bure". La manifestation a suivi le tracé annoncé. 
  • L'hyper-centre de Nancy était hermétique aux manifestants et aux voitures et le cortège très encerclé par les forces de l'ordre. 500 policiers et gendarmes ont été mobilisés. 
  • Les autorités craignaient la présence de casseurs en nombre. Seuls quelques dizaines de manifestants cagoulés étaient présents dans le cortège. La préfecture dit avoir identifié une cinquantaine de black blocs et des tentatives de dégradations de commerces, rapidement refoulées par les forces de l'ordre. Cependant, deux portes en verre d'un assureur rue Mon-Désert ont été brisées pendant la manifestation. Il n'y a eu aucune interpellation selon la préfecture. 

Revivez le déroulé de la manifestation :

  • 17h : la manifestation se termine cours Léopold, les militants regagnent les stands place Carnot. Les organisateurs donnent un chiffre en cette fin de journée : selon eux 3 000 personnes ont battu le pavé. Ils étaient environ 1 500 selon nos estimations. 
  • 16h30 : les manifestants repartent de la gare pour la place Carnot. Les rangs ont encore grossi au fl de l'après midi pour atteindre près de 1 500 manifestants devant la gare. Seuls quelques dizaines de manifestants cagoulés étaient présents dans le cortège.
  • 16h : l'hélicoptère de la gendarmerie survole toujours le cortège, les forces de l'ordre encadrent les manifestants, présents maintenant place Simone Veil. L'ambiance est toujours calme et bon enfant.
L'hélicoptère de la gendarmerie survole depuis le début de la manifestation le cortège. - Radio France
L'hélicoptère de la gendarmerie survole depuis le début de la manifestation le cortège. © Radio France - Radio France
  • 15 h 20 : une agence AXA assurance dégradée rue de Mon Désert. Impossible de savoir pour l'instant si cela est lié à des personnes présentes à la manifestation. Selon certains riverains, la vitre a été cassée un peu avant le passage du cortège. Les manifestants sont dans le secteur de la rue Jeanne d'Arc. 
Agence AXA rue de Mon Désert - Radio France
Agence AXA rue de Mon Désert © Radio France - Radio France
  • 15h : Les rues de Nancy sont désertes hormis celles où passent les manifestants. Dans le cortège, ambiance globalement bon enfant dans le cortège, avec déguisements, guitare et chants. Quelques dizaines de personnes manifestent cagoulées ou le visage dissimulé. Si environ 400 personnes ont pris le départ de la manifestation, ce sont maintenant plus de 1 000 personnes qui défilent.
  • 14h45 : la manifestation se déroule calmement rue des Carmes :
  • 14h30 : La police conseille aux automobilistes d'éviter le secteur du centre-ville :
  • "Tout le monde déteste le nucléaire", entend-on chanter dans le cortège de manifestants. La manifestation démarre de la place Carnot.
  • 14h : Les manifestants se rassemblent :
  • La présence policière bien visible à Nancy, un hélicoptère de la gendarmerie survole le centre.
  • 13 h : Le préfet de Meurthe-et-Moselle vient d'activer le centre opérationnel départemental. Les autorités craignent des débordements avec la présence de casseurs.
  • Un village "Vent de Bure" avec des stands d'information est installé place Carnot avec plusieurs associations écologistes et anti-nucléaire. Une sirène a retenti pour simuler un accident nucléaire et les manifestants se sont symboliquement couchés par terre.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu