Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Pro et anti Manif pour tous manifestent le même jour à Pau

Par

A à peine une heure d'intervalle, les pro et anti Manif pour tous ont manifesté ce samedi au centre-ville de Pau. Ces deux rassemblements, surveillés par la police, n'ont pas dégénéré.

Les anti Manif pour tous de l'association béarnaise Arcolan
Les anti Manif pour tous de l'association béarnaise Arcolan © Radio France - Jeanne marie Marco

C'est la Manif pour tous qui a d'abord organisé un rassemblement. A l'occasion vendredi de la Journée mondiale de l'enfance, les Sentinelles du Béarn ont décidé de se faire entendre. C'est un mouvement né de la Manif pour tous qui défend les droits de la famille et de l'enfant. Les Sentinelles manifestent en silence, les sympathisants s'installent dans un lieu public, espacés les uns des autres, et ils lisent.

Publicité
Logo France Bleu

Ce samedi, place Clémenceau à Pau, ils étaient une quarantaine rassemblés pour les droits de l'enfant. La présidente nationale de la Manif pour tous Ludovine De la Rochère était là, elle tenait une conférence le soir même au Parc des expositions de Pau sur le thème de la famille. Les Sentinelles réclament notamment "l'abolition universelle de la GPA". La gestation pour autrui est interdite en France. Le 3 juillet dernier, la Cour de cassation a validé l’inscription à l’état civil d’enfants nés à l’étranger par gestation pour autrui. La Manif pour tous dénonce le "trafic d'enfant" engendré par la GPA et la PMA (procréation médicalement assistée).

Les Sentinelles lisent en silence place Clemenceau à Pau © Radio France - Jeanne marie Marco
Une affiche de la Manif pour tous hier à Pau © Radio France - Jeanne marie Marco

Contre manifestation place Royale

La manifestation des Sentinelles a été quelque peu perturbée par les anti Manif pour tous de l'association paloise Arcolan qui défend les lesbiennes, gays, be et trans. Ils étaient une dizaine à déambuler entre les sympathisants de la Manif pour tous. On pouvait notamment lire sur leurs pancartes "Queer" (bizarre) ou "Faites-vous à l'idée" faisant référence à l'adoption autorisée en France pour les couples homosexuels. L'association Arcolan s'est ensuite rassemblée place Royale pour un rassemblement "au nom de l'égalité et de la fraternité" pour un 'baiser de l'hôtel de ville".

L'association Arcolan devant les sympathisants de la Manif pour tous à Pau © Radio France - Jeanne marie Marco
loading

La présidente de la Manif pour tous "désolée" de ne pas être entendue

Ludovine De la Rochère, la présidente nationale de la Manif pour tous, dont les parents vivent en Vallée d'Ossau, a participé au rassemblement des Sentinelles. Elle tenait une conférence le soir même au Parc des expositions de Pau sur le thème de la famille. Elle a vu les anti Manif pour tous déambuler place Clémenceau. Ses sympathisants ont toujours pour consigne de ne pas répondre aux "provocations". La manifestation, surveillée par la police, n'a pas dégénéré.

Certains font de la provocation, je m'en attriste.

— Ludovine De la Rochère

loading
Ludovine De la Rochère présidente de la Manif pour tous place Clemenceau © Radio France - Jeanne marie Marco

La Manif pour tous et les régionales

Ludovine De la Rochère organise un meeting dans chaque future grande région. Elle invite toutes les têtes de liste à venir débattre sur le thème de la famille. A Bordeaux, ce meeting pour notre région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes a eu lieu le 30 octobre dernier. Pour l'instant, aucun candidat de gauche n'a accepté d'y participer.

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu