Société

PHOTOS - À Toulouse, les policiers en colère ne veulent rien lâcher

Par Stéphanie Mora, France Bleu Toulouse et France Bleu jeudi 3 novembre 2016 à 3:07 Mis à jour le jeudi 3 novembre 2016 à 8:42

Le cortège de 300 policiers a conclu la manifestation par une Marseillaise sous les fenêtres de la préfecture.
Le cortège de 300 policiers a conclu la manifestation par une Marseillaise sous les fenêtres de la préfecture. © Radio France - Stéphanie Mora

Entre 300 et 400 policiers "de terrain" ont une nouvelle fois manifesté à Toulouse ce mercredi soir. Plus que jamais déterminés à obtenir gain de cause.

Le rendez-vous était fixé à 21h. Comme les fois précédentes, les policiers sont arrivés en civil, parfois avec un brassard orange "police", remontés contre les annonces de Bernard Cazeneuve qui reçoit les syndicats mais toujours pas les porte-parole de leur mouvement "c'est du mépris!" lâche Marie. les policiers en colère sont en train de s'organiser pour se constituer en association.

Les policiers toulousains présents sont en congés pour la plupart.  - Radio France
Les policiers toulousains présents sont en congés pour la plupart. © Radio France - Stéphanie Mora
La politique du chiffre imposée par le ministère a aussi été montrée du doigt ce mercredi à Toulouse - Radio France
La politique du chiffre imposée par le ministère a aussi été montrée du doigt ce mercredi à Toulouse © Radio France - Stéphanie Mora

Ce mardi soir, ils ont déposé une boîte en carton qui fait office de cercueil. Symbole du risque qu'ils prennent tous les jours en service et des promesses non tenues des politiques. Des politiques très discrets dans le rassemblement on a aperçu quelques élus UDI et une conseillère régionale FN.

Les policiers toulousains ont fabriqué un cercueil en carton. - Radio France
Les policiers toulousains ont fabriqué un cercueil en carton. © Radio France - Stéphanie Mora

Ce cercueil ils l'emmèneront en cortège jusque devant la préfecture... Contrairement à ce qui se passe à Paris ou à Bordeaux, les policiers toulousains engagés dans les manifestations ne sont pas menacés de sanctions par leur hiérarchie. Ils ont trouvé le préfet "à l'écoute" la semaine dernière même si celui-ci ne fera remonter leurs revendications que le 15 décembre. Marie porte-parole du mouvement : "il parait que c'est une directive du ministère pour prendre le temps de tout mettre à plat, c'est inacceptable !"

Les policiers toulousains ont défilé du monument aux morts jusqu'à la place Saint-Etienne - Radio France
Les policiers toulousains ont défilé du monument aux morts jusqu'à la place Saint-Etienne © Radio France - Stéphanie Mora

Ils ont entonné la Marseillaise puis scandé "le préfet avec nous !".

La manifestation s'est dispersée vers 22h30. - Radio France
La manifestation s'est dispersée vers 22h30. © Radio France - Stéphanie Mora

Les policiers en colère toulousains ont donné rendez-vous à la population samedi à 15h place du Capitole pour un rassemblement régional cette fois, avec leur collègues d'Albi et Montauban. Ils espèrent être 700.