Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Un collectif de "colleuses" investit les rues de Périgueux

-
Par , France Bleu Périgord

Ce dimanche matin, une dizaine de membres du collectif de "Collages Féminicides Périgueux" ont mené une action dans les rues de la ville. Elles ont collé des affiches pour dénoncer les violences faites aux femmes.

Une vingtaine de messages féministes ont été collés dans les rues de Périgueux et son agglomération
Une vingtaine de messages féministes ont été collés dans les rues de Périgueux et son agglomération © Radio France - Théo Caubel

"Darmanin out", "Ministère du Viol, "3919", vous avez sûrement lu ces messages depuis ce dimanche dans les rues de Périgueux. Ils sont écrits avec de grosses lettres noires sur des feuilles de papier A4. Ce sont les membres du collectif "Collages Féminicides Périgueux" qui ont placardé ces affiches. "On cherche à interpeller. On se réapproprie l'espace car les féministes, certains n'ont pas envie de les entendre. Et puis, on investit la rue parce que c'est un endroit qui peut être hostile pour les femmes. Ici, on l'utilise pour s'émanciper", explique Justine, l'une des premières "colleuses" de Périgueux.

Une vingtaine de messages féministes collés

Ce dimanche, elles sont une dizaine à s'être retrouvées au petit matin. Les messages et la colle avaient été préparés la veille. Il ne restait plus qu'à se les répartir et commercer les collages. À chaque fois, elles ont cherché des espaces visibles et proches des grands axes de passage.

Les messages visent à interpeller et créer le débat
Les messages visent à interpeller et créer le débat © Radio France - Théo Caubel

"Au départ, j'avais l'impression de transgresser, explique Elsa qui a rejoint le collectif l'été dernier. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Je sais qu'on n'a pas le droit de coller sur les murs mais on n'a pas le droit non plus de violer ou d'agresser une femme. Je me dis que ce que je fais, c'est légitime car c'est pour justement faire cesser des actions illégitimes."

Un mouvement national

L'action de ce week-end est loin d'être la première. Le collectif existe depuis près de deux ans à Périgueux. Il visait au départ à dénoncer les féminicides. Il s'est depuis élargi à d'autres causes féministes. D'autres groupes de "colleuses" existent dans les grandes villes françaises. Des opérations similaires sont menées régulièrement à Paris, Marseille, Toulouse ou Bordeaux.  

La colle et les affiches ont été préparées la veille de l'action
La colle et les affiches ont été préparées la veille de l'action © Radio France - Théo Caubel
Des clitoris ont aussi été dessinés
Des clitoris ont aussi été dessinés © Radio France - Théo Caubel
Les "colleuses" se sont réparties en quatre groupes pour quadriller l'agglomération
Les "colleuses" se sont réparties en quatre groupes pour quadriller l'agglomération © Radio France - Théo Caubel
L'objectif est de coller les messages dans des espaces visibles et proches des grands axes de passage
L'objectif est de coller les messages dans des espaces visibles et proches des grands axes de passage © Radio France - Théo Caubel
Les affiches se détériorent et disparaissent naturellement, si elles ne sont pas recouvertes et arrachées
Les affiches se détériorent et disparaissent naturellement, si elles ne sont pas recouvertes et arrachées © Radio France - Théo Caubel

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess