Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS - Une maison squattée à Chambéry par des citoyens militants pour les sans abri

mercredi 10 octobre 2018 à 5:05 Par Anabelle Gallotti, France Bleu Pays de Savoie

Cela fait maintenant quatre jours et deux nuits qu'une maison est occupée en plein centre-ville de Chambéry (Savoie) par des citoyens engagés pour les personnes qui dorment dehors. C'est une initiative pour pallier au manque de place dans les structures "officielles".

La maison squattée, à quelques minutes à pied du centre-ville
La maison squattée, à quelques minutes à pied du centre-ville © Radio France - Anabelle Gallotti

Chambéry

Depuis lundi soir, des migrants et des SDF trouvent un toit pour la nuit dans cette maison squattée par des citoyens engagés à Chambéry (Savoie). Cela se passe rue Nicolas-Parent à quelques minutes à pied de l’hyper centre. Il s’agit d’une initiative de citoyens engagés, de collectifs et autres associations. 

"Je fais mon devoir de citoyen, on ne peut pas laisser les gens dormir dehors. Il y a des femmes, des enfants, des mineurs seuls : on doit réagir." — Nathalie

Des militants présents, au petit matin pour éviter que la police n’expulse les migrants et ferme le squat - Radio France
Des militants présents, au petit matin pour éviter que la police n’expulse les migrants et ferme le squat © Radio France - Anabelle Gallotti

La première nuit, trois jeunes migrants ont dormi dans la maison squattée

Ces trois migrants ont été amenés dans la maison occupée par des bénévoles qui effectuent des maraudes dans les rue de Chambéry la nuit. Ils ont trouvé là un matelas et des couvertures. Et surtout des personnes prêtes à les écouter et à les soutenir.  

"On trouve que c’est moins dangereux de faire dormir les gens dans cette maison que d’être dehors. Et tant qu’on ne leur donne pas de solution de logement, on continuera de squatter cette maison." — Lucas

"Ce n’est pas un acte de délinquance, c’est un acte de solidarité. Je vais continuer à soutenir cette initiative." — Laurie

La préfecture de Savoie affirme de son côté que personne ne dort dehors en ce moment. Les 104 places d'hébergement dans le département sont suffisantes. 

Dans la nuit de lundi à mardi, trois migrants ont trouvé refuge dans ce squat organisé - Radio France
Dans la nuit de lundi à mardi, trois migrants ont trouvé refuge dans ce squat organisé © Radio France - Collectif Tous migrant