Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Disparition de Lucas Tronche

PHOTOS - Une mosaïque humaine pour afficher le visage de Lucas Tronche

samedi 17 mars 2018 à 19:50 Par Fabien Fourel, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse

Trois ans après la disparition de Lucas Tronche, ses proches et des anonymes se sont rassemblés ce samedi sur la place de la Mairie de Bagnols-sur-Cèze. Ils ont déployé une mosaïque avec des petites photos, une mosaïque qui a composé le visage de Lucas.

Le portrait de Lucas s'affiche sur la place de la mairie
Le portrait de Lucas s'affiche sur la place de la mairie © Radio France - Fabien FOUREL

Bagnols-sur-Cèze, France

Émotion et dignité, tels étaient les mots clés du grand rassemblement pour Lucas ce samedi à Bagnols-sur-Cèze. Le rendez-vous était fixé à 11h place Auguste Mallet. Plusieurs centaines de participants, des anonymes et des proches ont fait le déplacement. 

Il y a d'abord eu les quelques mots des officiels : Monsieur le maire Jean-Yves Chapelet, le député Anthony Cellier et puis ce fut au tour de la maman de s'adresser à la foule. Mais c'est en fait à Lucas qu'elle s'est adressée

"Lucas est-ce que tu es encore vivant ? Où es tu ? Est-ce que tu vas bien ? Est-ce que quelqu'un t'a fait du mal ? Est-ce que tu es retenu prisonnier ?" Nathalie, la maman de Lucas. 

Nathalie Tronche s'exprime devant la foule

Nathalie Tronche qui a eu bien du mal à retenir ses larmes et qui a demandé à tout le monde de ne pas oublier Lucas. Elle a remercié aussi les enquêteurs pour leur mobilisation permanente. 

"On veut que ce cauchemard s'arrete avec une bonne nouvelle, qu'on retrouve Lucas" Jean-Yves Chapelet maire de Bagnols

Après quelques applaudissements, les participants saisissent chacun un panneau avec des photos dessus. Ils les lèvent et forment le visage de Lucas en mosaïque. 

Quelques clichés sont pris puis chacun s'en va, espérant ne pas avoir à revenir l'année prochaine. 

La mairie et le visage de Lucas  - Radio France
La mairie et le visage de Lucas © Radio France - Fabien FOUREL
Les parents de Lucas au moment du discours  - Radio France
Les parents de Lucas au moment du discours © Radio France - Fabien FOUREL