Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Une quinzaine d'organisations manifestent contre le projet de loi sécurité globale

-
Par , France Bleu Gard Lozère

350 manifestants, a compté la police, peut-être un millier disent ces manifestants. Des manifestants de tous horizons, une quinzaine d'organisations : associations, syndicats, partis politiques et mouvements appelaient à ce rassemblement pour obtenir le retrait du projet de loi "Sécurité globale".

Le cortège de la manifestation nîmoise contre le projet de loi "Sécurité globale" quitte le boulevard Feuchères pour la place Saint Charles
Le cortège de la manifestation nîmoise contre le projet de loi "Sécurité globale" quitte le boulevard Feuchères pour la place Saint Charles © Radio France - Philippe Thomain

Plusieurs centaines de manifestants devant la préfecture du Gard à Nîmes ce samedi après-midi. La police en a dénombré 350, les manifestants disaient un petit millier. Des manifestants très divers, une quinzaine de partis politiques, associations, syndicats, organisations ou mouvements appelaient à ce rassemblement pour dire non au projet de loi "Sécurité globale", et notamment à ses articles 21, 22 et 24. Un projet de loi déjà passé en première lecture à l'Assemblée nationale.

C'est l'ensemble du projet de loi "Sécurité globale" qui doit être retiré estime Jean Launay, co-président de l'antenne nîmoise de la Ligue des Droits de l'Homme

Premier à prendre la parole, Jean Launay, co-président de l'antenne nîmoise de la Ligue des Droits de l'Homme : "L'ensemble de la loi "Sécurité globale" est dangereuse, pas seulement l'article 24, mais aussi les articles 21 et 22 dont l'un prévoit l'utilisation de drones et l'autre entend utiliser les caméras piétons des policiers en direct pendant les manifestations pour ficher les manifestants.

La République est en train de changer estime Jean Launay, co-président de l'antenne nîmois de la Ligue des Droits de l'Homme

Et Jean Launay de voir un changement dans la République : "Je ne vais pas vous dire que nous sommes sous un régime fasciste, je vais vous dire que la démocratie est en péril et que là, réellement, ce n'est pas faire de la parano que de le dire." Des propos approuvés par les manifestants : "On a l'impression que les libertés sont de plus en plus limitées, contrôlées" dit Jean-Michel, et Danielle d'ajouter : "L'État se sert de manière honteuse de l'état sanitaire pour bloquer nos libertés" ou encore Elisabeth : "On veut me protéger contre mon gré... le sacrifice de mes libertés n'est pas mérité."

Paroles de manifestants

Slogan vu au cours de la manifestation pour le retrait du projet de loi "Sécurité globale" à Nîmes, samedi 16 janvier 2021
Slogan vu au cours de la manifestation pour le retrait du projet de loi "Sécurité globale" à Nîmes, samedi 16 janvier 2021 © Radio France - Philippe Thomain
Slogan vu au cours de la manifestation pour le retrait du projet de loi "Sécurité globale" à Nîmes, samedi 16 janvier 2021
Slogan vu au cours de la manifestation pour le retrait du projet de loi "Sécurité globale" à Nîmes, samedi 16 janvier 2021 © Radio France - Philippe Thomain
Slogan vu au cours de la manifestation pour le retrait du projet de loi "Sécurité globale" à Nîmes, samedi 16 janvier 2021
Slogan vu au cours de la manifestation pour le retrait du projet de loi "Sécurité globale" à Nîmes, samedi 16 janvier 2021 © Radio France - Philippe Thomain
Vu au cours de la manifestation pour le retrait du projet de loi "Sécurité globale" à Nîmes, samedi 16 janvier 2021
Vu au cours de la manifestation pour le retrait du projet de loi "Sécurité globale" à Nîmes, samedi 16 janvier 2021 © Radio France - Philippe Thomain
Choix de la station

À venir dansDanssecondess