Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - VIDEO : l'actrice Marina Foïs tourne "Stella est amoureuse" en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

La comédienne Marina Foïs est actuellement à Périgueux en Dordogne, pour le tournage du prochain film de Sylvie Verheyde, "Stella est amoureuse". Elle y partagera l'affiche avec Benjamin Biolay. Le tournage a lieu en Périgord, à Bergerac, Périgueux et Coulounieix.

L'actrice Marina Foïs sur le tournage de "Stella est amoureuse" en Dordogne
L'actrice Marina Foïs sur le tournage de "Stella est amoureuse" en Dordogne © Radio France - Antoine Balandra

La comédienne Marina Foïs est actuellement en tournage en Dordogne ! Elle vient tourner le prochain film de la réalisatrice Sylvie Verheyde, qui devrait s'appeler "Stella est amoureuse". Un film avec donc Marina Foïs et Benjamin Biolay dans les rôles principaux. La suite de "Stella" sorti en 2008. L'histoire d’une petite fille dont le père et la mère tiennent un bar ouvrier en région parisienne à la fin des années 70. 

La suite tournée en Périgord mettra en scène la fin de l’adolescence de Stella dans les années 80 (autour de l'année 1985). Des scènes ont déjà été tournées à Bergerac, à Coulounieix-Chamiers, et ce mardi, l'équipe de tournage était à Périgueux place du marché au bois dans le café de la place.

Le café de la place transformé en décor de cinéma
Le café de la place transformé en décor de cinéma © Radio France - Antoine Balandra

Avec un décor qui  fleure bon les années 80... Un café parisien, comptoir luisant, un vieux journal France Soir sur la table. Le café de la place, un endroit parfait pour recréer l'ambiance du deuxième volet de la vie de Stella comme l'exsplique Valérie Roucher, directrice de production : "dans le premier, Stella, arrivait dans un nouveau collège et elle apprenait à aimer la culture via l'école et à s'ouvrir au monde. Et là elle va passer son bac et s'ouvrir à l'amour et à la culture par le biais des boîtes de nuit, notamment par le biais des bains douches" dit-elle.

Le café de la place en décor de cinéma à Périgueux
Le café de la place en décor de cinéma à Périgueux © Radio France - Antoine Balandra

Et Stella va y rencontrer un jeune homme qui va la sortir de sa vie un peu terne avec sa maman dépressive. Maman jouée par Marina Foïs : "le personnage de la mère, c'est quelqu'un qui se bat comme beaucoup de femmes en France. Son mariage est foiré, elle est divorcée, elle a plus de thunes, elle va se battre pour assurer sa survie et celle de sa fille et elle a une énergie, une distance, et je trouve cela touchant les gens qui affirment leur dignité par l'humour, le décalage" dit l'actrice. 

S'adapter au Covid-19

Environ 35 personnes travaillent donc chaque jour (auxquels il faut ajouter les figurants) en Dordogne pour tourner cette histoire. Malgré le couvre feu et le coronavirus... Brushing années 80, tenue de serveuse de bar, Marina Foïs s'apprête à rejoindre le plateau avec un sourire : "j'ai téléchargé l'appli StopCovid, on en est où en Dordogne ?" lance-t-elle. Elle qui n'a jamais mis les pieds auparavant en Dordogne, n'aura pas eu vraiment le temps de profiter du Périgord : "l'avantage des tournages en province, c'est que l'équipe se retrouve confinée dans son film, mais là avec les bars et les restaurants fermés... Je considère que sur les films il y a tout un travail qui se fait hors plateau en fait, pour s'abandonner au mieux devant des gens, une équipe. Et toute cette partie là des films, le fait de faire la fête, de célébrer, et bien tout cela nous manque autant que les autres" dit-elle affirmant n'avoir rien eu le temps de voir en Dordogne, "à part ma chambre d'hôtel".

Dans les loges du film tourné en Périgord
Dans les loges du film tourné en Périgord © Radio France - Antoine Balandra

Et justement la crise du Covid rend pour l'instant impossible de donner une date pour la sortie du film. A noter que le département de la Dordogne a donné 40.000 euros pour aider le film via le fonds de soutien à la production cinématographique et audiovisuelle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess