Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Société DOSSIER : Mondial 2018 de football

PHOTOS - VIDÉOS : après la victoire des Bleus, le désarroi des Belges du camping du Grand Dague en Dordogne

mercredi 11 juillet 2018 à 1:41 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Ils étaient plusieurs centaines de Belges devant un écran géant au camping du Grand Dague à Atur, tout près de Périgueux ce mardi soir. Dans ce lieu très apprécié par la clientèle belge, les supporters des Diables rouges ont assisté à la défaite de leur équipe

Le désarroi des Belges au camping à Atur, près de Périgueux
Le désarroi des Belges au camping à Atur, près de Périgueux © Radio France - Antoine Balandra

Atur, France

La France est en finale de la coupe du monde de foot ! Les bleus ont donc battu la Belgique en demi finale ce mardi soir 1-0, but de Samuel Umtiti.

Les Belges étaient venus en famille pour le match - Radio France
Les Belges étaient venus en famille pour le match © Radio France - Antoine Balandra

Match très suivi en Dordogne. Il y avait, c'est un record, plus de 4000 personnes sur la fan zone du parc Gamenson. 

Dès le coup de sifflet final, des milliers de Périgourdins, surtout des jeunes, ont envahi les rues. Sur le boulevard Montaigne et surtout envahissant le rond point Yves Guéna.

Les familles étaient nombreuses devant le match - Radio France
Les familles étaient nombreuses devant le match © Radio France - Antoine Balandra

Voilà pour les Français... Mais la Dordogne est également très appréciée des Belges qui y passent souvent leurs vacances. C'est le cas au camping du Grand Dague à Atur, tout près de Périgueux. 

Des centaines de Belges se sont réunis ce mardi soir devant un écran géant. Avec pour la plupart, maillots rouges et drapeaux belges dans les mains.

Beaucoup de Belges devant le grand écran au camping - Radio France
Beaucoup de Belges devant le grand écran au camping © Radio France - Antoine Balandra

Entre la piscine, les jeux pour enfants et le bar, ils se sont confortablement installés pour voir le match. Ils étaient plusieurs centaines devant l'écran. Dont de très nombreux enfants, des petits fans de football.

Des supporters plutôt bon joueurs !

Mais après une première mi temps où les Belges ont bien cru qu'ils allaient pouvoir faire la fête... Le but d'Umtiti a refroidi les ardeurs des campeurs. Jusqu'à la défaite des Diables rouges. Mais les Belges présents se sont montrés bon joueurs :

Les Belges du camping d'Atur  - Radio France
Les Belges du camping d'Atur © Radio France - Antoine Balandra

"C'était un match très intense. Bonne chance pour la France pour la finale, mais c'est dommage, c'est le football" dit un jeune flamand

"C'est dommage, nous avions une génération dorée, la meilleure équipe de l'histoire en Belgique. Peut être est-elle passée à côté de quelque chose" renchérit un jeune venu d'Anvers.

Le plus jeune supporter des diables rouges... avait deux mois ! - Radio France
Le plus jeune supporter des diables rouges... avait deux mois ! © Radio France - Antoine Balandra

"Nous sommes toujours avec notre équipe. Même ici à plus de 4 000 kilomètres du match (qui se jouait à Saint Pétersbourg en Russie), nous sommes là. Et c'est ça qui est beau" note un père de famille habitant de Bruxelles. 

Pour l'anecdote, le plus jeune supporter des diables rouges présent à Atur était un petit garçon âgé... de deux mois à peine !