Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Granville célèbre le Grand Pardon de la mer

La célébration du Grand Pardon de la mer a pu être maintenue à Granville ce dimanche 26 juillet 2020. C'est une tradition et un moment très attendu par les Granvillais, en souvenir notamment des péris en mer.

Une gerbe de fleurs a été lancée depuis le Marité en souvenir des péris en mer
Une gerbe de fleurs a été lancée depuis le Marité en souvenir des péris en mer © Radio France - Lucie Thuillet

Comme chaque dernier dimanche de juillet depuis 1950, le Grand Pardon a été célébré ce dimanche à Granville. Pas de grande messe en plein air à la criée cette année, en raison de la crise sanitaire, ni de processions, mais trois offices limités à 200 personnes dans l'église Notre-Dame du Cap Lihou dans la haute-ville.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La bénédiction de la mer a pu être maintenue. Elle s'est déroulée à bord du Marité vers 12h devant les côtes granvillaises.

Une trentaine de bateaux ont assisté à la bénédiction en mer.
Une trentaine de bateaux ont assisté à la bénédiction en mer. © Radio France - Lucie Thuillet

L'évêque du diocèse de Coutances, Mgr Le Boulc'h, a rendu hommage aux marins péris en mer et a béni les bateaux. Une trentaine d'embarcations de toutes tailles y ont participé. Le remorqueur Abeille-Liberté, la vedette Joly France et la bisquine La Granvillaise étaient présents.

L'évêque Mgr Le Boulc'h a célébré cette bénédiction de la mer.
L'évêque Mgr Le Boulc'h a célébré cette bénédiction de la mer. © Radio France - Lucie THUILLET

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une tradition bien ancrée

Ces cérémonies rendent hommage à la Vierge, Notre-Dame du Cap lihou. L'histoire raconte qu'en 1113, des pêcheurs auraient retrouvé une statue de la Vierge dans leurs filets au large du cap Lihou. Ils construisent alors une chapelle pour conserver précieusement leur trouvaille. Au cours du XVe siècle, l'oeuvre en bois est remplacée par la statue de pierre que l'on connait aujourd'hui.

Plusieurs fois, la statue est sauvée, pendant la révolution et la seconde guerre mondiale. Lors de l'occupation allemande, la Vierge est mise à l'abri pendant plus d'un an dans la chapelle de l'hôpital, disparue aujourd'hui.

Après la libération, le 31 juillet 1944, la statue ressort à l'air libre pour une procession jusqu'à son église. Ce grand pardon, c'est donc une manière pour les Granvillais de remercier celle qui les a protégés des bombardements lors de la seconde guerre mondiale, de se recueillir pour tous les péris en mer et de penser particulièrement cette année à tous ceux durement touché par la crise sanitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess