Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une cagnotte solidaire lancée à Pia pour aider une petite fille amputée

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Samedi 17 avril, Léa, une enfant de 10 ans, a été happée par un broyeur agricole dans un champ de la commune de Toreilles (Pyrénées-Orientales). Grièvement blessée, elle a été amputée d'une jambe. Une cagnotte solidaire a été créée pour venir en aide à la famille.

La petite Léa, 10 ans est actuellement hospitalisée à Montpellier
La petite Léa, 10 ans est actuellement hospitalisée à Montpellier © Maxppp - Luc Nobout

À Pia, une cagnotte solidaire vient d'être lancée pour aider une famille affectée par un dramatique accident. Samedi 17 avril au matin, Léa une petite fille âgée de 10 ans qui se trouvait dans un champ de la commune de Torreilles situé à proximité du terrain de modélisme, a chuté accidentellement d'un tracteur dans un broyeur agricole. Évacuée d'urgence à l’hôpital de Montpellier, elle a du subir une amputation de la jambe suivie de plusieurs opérations chirurgicales. 

"Ce sont des frais considérables, d'autant que ses parents ont dû s'arrêter de travailler."

Christine Mele, une secrétaire médicale et relation de travail de la maman de Léa, a donc lancé une cagnotte solidaire sur Leetchi pour venir en aide à la famille.

"Léa a dû être hospitalisé d'urgence à Montpellier. Les parents font beaucoup d'allers retours, ils se relaient  pour être à son chevet, écrit-elle. Même s'ils ont fait les démarches pour ouvrir un dossier administratif, les délais sont longs, et il y a des avances à faire régulièrement. Plus tard, il va falloir aménager la maison pour l’adapter au handicap de l'enfant, il y aura beaucoup de rééducation et certainement une prothèse à adapter plus tard. Ce sont des frais considérables, d'autant que ses parents ont dû s'arrêter de travailler. Je suis maman et je me mets tout à fait à leur place." 

Elle invite donc à participer, directement ou indirectement : "Ce serait vraiment bien que les gens partagent le lien de la cagnotte, même s'ils ne peuvent pas donner pour créer une chaîne de solidarité qui puisse les aider !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess