Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo France maintient 13 départements en vigilance rouge canicule, les orages arrivent par l'ouest
Dossier : Coronavirus Covid-19

Pic de chaleur : "on reste très vigilants" à l'Ehpad Marcel-Jacquelinet à Longvic

-
Par , France Bleu Bourgogne

La Côte-d'Or est en alerte orange à la canicule pour les deux prochains jours, indique Météo France. On devrait atteindre les 39-40°c. Comment les Ehpad font-ils face à ces périodes de grosses chaleurs avec leurs résidents ? Reportage dans l’établissement Marcel-Jacquelinet à Longvic (Côte-d'Or).

Louise et Marie-Colette, deux résidentes de l'EPHAD Marcel Jacquelinet à Longvic, été 2020.
Louise et Marie-Colette, deux résidentes de l'EPHAD Marcel Jacquelinet à Longvic, été 2020. © Radio France - Stéphanie Perenon

Le pic de chaleur est attendu cette fin de semaine. Mais à l'Ehpad Marcel-Jacquelinet à Longvic (Côte-d'Or), on n'a pas attendu pour prendre des mesures. Depuis l'épisode de 2003, comme tous les établissements accueillant des personnes âgées, "il y un souci d'anticiper ces fortes chaleurs", explique Isabelle Faivre, la directrice. 

Isabelle Faivre la directrice de l'EPHAD Jacquelinet à Longvic, devant les consignes liées à la canicule, affichées dans l'établissement.
Isabelle Faivre la directrice de l'EPHAD Jacquelinet à Longvic, devant les consignes liées à la canicule, affichées dans l'établissement. © Radio France - Stéphanie Perenon

Des stocks d'eau et de brumisateurs

Dans cet établissement, le plan Bleu canicule est activé depuis le 1er juin dernier. "Ça nous a permis de constituer des stocks, en eau en brumisateurs", précise la directrice, qui liste la série d'actions à tenir en cas de fortes chaleurs, en fonction du niveau d'alerte. A commencer par des choses toutes simples mais redoutablement efficaces, comme l'abaissement des stores des pièces communes jusqu'aux chambres comme celle de Jean. "J'ai fermé mes volets et je me suis allongé pour me reposer, quand il fait chaud comme ça, il n'y a rien à faire d'autre", sourit le nonagénaire, avant de se reprendre "ah si je vais me lever pour me servir un ou deux verres d'eau !"

Pour Jean, résident à l'EPHAD Marcel Jacquelinet à Longvic, "la chaleur, il faut faire avec!"
Pour Jean, résident à l'EPHAD Marcel Jacquelinet à Longvic, "la chaleur, il faut faire avec!" © Radio France - Stéphanie Perenon

Des salles climatisées mais pas trop

Les personnels passent également régulièrement dans les chambres pour proposer de l'eau ou simplement s'assurer que tout va bien. L'établissement dispose aussi de deux salles communes climatisées. "Climatisées mais pas trop", souligne Isabelle Faivre. "Il ne faut pas que ce soit trop froid, on règle la température entre 5 et 7°c de moins qu'à l'extérieur" Sans compter que cette année avec la crise du coronavirus, la climatisation a été un vrai casse-tête pour la responsable de l'établissement. "Avec le Covid-19, on craignait de ne pas pouvoir mettre en marche nos climatisation, mais je me voyais mal faire sans vu notre public et les chaleurs qui s'annonçaient. Heureusement, on a pu voir avec la société de maintenance et le système a pu être mis en place, en mode lent pour que le confort soit adapté."

Les frigos des différents étages, disposent tous de réserves d'eau et de brumisateurs, à disposition des résidents et des personnels.
Les frigos des différents étages, disposent tous de réserves d'eau et de brumisateurs, à disposition des résidents et des personnels. © Radio France - Stéphanie Perenon

Des menus adaptés aux fortes chaleurs

Autre point essentiel lorsqu'il fait très chaud, la cuisine et des menus revisités en fonction des températures. "On ne va pas proposer du bœuf bourguignon ou des œufs en meurette même si on est en Bourgogne, en période de canicule, on adapte nos menus pour proposer des repas froids ou des crudités, des choses plus hydratantes." Le menu du jour affiché, ne sera donc pas servir comme prévu, "on s'adapte", confirme Béatrice Echilley,  seconde en cuisine, "on va proposer des repas froids, et surtout des produits qui réhydratent, des concombres des tomates de la salade, et puis un peu de féculent mais pas trop."

"On ne va pas proposer du bœuf bourguignon ou des œufs en meurette en période de canicule! On adapte nos menus pour proposer aux résidents des choses plus hydratantes" - Isabelle Faivre, directrice de l'Ehpad Jacquelinet à Longvic

Une vigilance, et une adaptation, que les proches des résidents apprécient, à l'image d'Arnaud, dont la maman vit ici. "Ils font le maximum et ça fonctionne me semble-t-l plutôt pas trop mal."

De toute façon, "il faut s'y faire", déclare philosophe, Denise, du haut de ses 93 printemps. "Le corps s'habitue, il ne faut pas s'inquiéter", dit-elle, "et puis on ne peut pas se plaindre, ici on n'est pas les plus  malheureux ici, on n'a rien à faire et on est servis alors on laisse aller et tout va bien !"

L'EPHAD Marcel Jacquelinet à Longvic, accueille71 résident.e.s
L'EPHAD Marcel Jacquelinet à Longvic, accueille71 résident.e.s © Radio France - Stéphanie Perenon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess