Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Pic de chaleur : malgré l'interdiction, de nombreux baigneurs dans le canal de la Meurthe à Nancy

Par

La prairie de la Mechelle, sur les rives de Meurthe est aménagée pour y accueillir des promeneurs. Les activités dans l'eau sont réservées aux seuls adhérents du pôle nautique et la baignade y est interdite mais en raison de la chaleur, nombreux sont ceux qui piquent une tête pour se rafraichir.

Malgré l'interdiction, les gens se baignent dans la Meurthe Malgré l'interdiction, les gens se baignent dans la Meurthe
Malgré l'interdiction, les gens se baignent dans la Meurthe © Radio France - Mohand Chibani

Des pics de chaleur sont attendus d'ici la de la semaine. Tous les moyens sont bons pour se rafraîchir, y compris se baigner dans les endroits interdits. Pourtant les autorités rappellent régulièrement les risques liés aux baignades non autorisées. Les noyades accidentelles constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.

Publicité
Logo France Bleu
Des gens se baignent régulièrement dans le canal de la Meurthe © Radio France - Mohand Chibani

A la prairie de la Méchelle, entre Nancy et Tomblaine, la Meurthe est réservée aux seules activités du pôle nautique, mais beaucoup s'y baignent en cette période. Parfois des groupes de jeunes prennent des risques inconsidérés, en sautant de la passerelle qui relie les deux rives. Des familles viennent régulièrement y pique-niquer, laissant les enfants faire trempette dans l'eau. 

On ne part pas en vacances et c'est notre seul loisir

Cachée derrière des arbres, une famille a étendu ses serviettes au bord du canal. Le papa et ses deux enfants nagent dans l'eau, tandis que la maman ne les quitte pas des yeux : "Je ne les perds jamais de vue. On fait très attention. Je sais que la baignade est interdite, mais j'estime qu'on ne fait rien de mal. Il fait très chaud, on ne part pas en vacances et c'est notre seul loisir".

Un peu plus loin, un groupe d'adolescents en maillot de bain barbote dans l'eau au niveau de la rampe à bateaux. "On ne fait rien de mal" dit l'un d'eux. "Les policiers sont tolérants, lorsqu'ils nous voient, ils nous demandent simplement de sortir de l'eau mais je n'ai jamais pris d'amende" souligne son camarade.

Nous condamnons fermement ces comportements, Lionel Adam, adjoint au maire

L'endroit est surveillé en permanence grâce à une caméra de vidéo-surveillance et des patrouilles de la police municipale font des rondes régulières, explique de son côté Lionel Adam, adjoint au maire en charge de la sécurité à la mairie de Nancy : "Nous condamnons fermement ces comportements et rappelons que la baignade est strictement interdite à cet endroit. Nous souhaiterions que les parents soient un peu plus sensibilisés aux risques que courent leurs enfants. Nous sommes bien conscients que, dans ces périodes de fortes chaleurs, les jeunes aient besoin de se rafraîchir, mais franchement ,c'est pas un lieu qui est adapté. Nous avons, dans nos propositions, la création d'un plan d'eau à la prairie de la Mechelle, mais d'ici là j'encourage tout le monde à éviter d'aller se baigner à cet endroit. Nous allons renforcer la présence policière durant tout l'été".

Pour se rafraîchir sans prendre de risques, il existe une trentaine de sites naturels dont l'eau est analysée régulièrement, et où la baignade est -pour certains- surveillée. Retrouvez la liste sur ici, sur francebleu.fr .

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu