Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pic de fréquentation dans les cimetières au moment de la Toussaint, mais baisse régulière au fil des ans

mercredi 31 octobre 2018 à 18:20 Par Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse

Le constat fait à Avignon au cimetière Saint-Véran face aux nouvelles dispositions funéraires comme la crémation. Un cimetière deux fois centenaire cette année et qui joue depuis deux ans la carte du développement durable pour l’entretien de son environnement

Une des allées avec le nouveau revêtement stabilisé proposant un aspect naturel mais empêchant toute présence de mauvaise herbe
Une des allées avec le nouveau revêtement stabilisé proposant un aspect naturel mais empêchant toute présence de mauvaise herbe © Radio France - Jean Michel Le Ray

Avignon, France

Dans le plus grand cimetière vauclusien, 12.000 tombes pour 12 hectares, pour l’entretien des allées et travées la ville d’Avignon applique depuis deux ans la politique du zéros désherbant. La semaine de la Toussaint est aussi l’occasion de doubler la rotation des balayeuses sur ce cimetière comme sur celui de Montfavet, en plus de la mobilisation des gardiens.

Quant à la baisse de fréquentation au fil des ans, elle se remarque simplement explique-t-on sur place par le fait que les  tombes sont moins fleuries. En plus d’installer un engazonnement méditerranéen ne nécessitant plus de produits phytosanitaires (le même qui ornera les rails du futur tramway avignonnais), le service funéraire commence à tester un nouveau revêtement pour les contre-allées avec du gravillon stabilisé sur une couverture en géotextile empêchant la pousse des mauvaises herbes.  

Une alternative au colombarium pour la crémation, la sépulture parmi les tombes avec une "cavurne" qui contient l'urne et les cendres  - Radio France
Une alternative au colombarium pour la crémation, la sépulture parmi les tombes avec une "cavurne" qui contient l'urne et les cendres © Radio France - Jean Michel Le Ray

Mobilisation pour la ville d'Avignon dans ses trois cimetières dont le plus vaste , celui de Saint-Vèran